Lettre de Dominique Gros à Nicolas Sarkozy

Metz, le 12 septembre 2008

Monsieur Nicolas SARKOZY
Président de la République
Palais de l'Elysée
55, rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 PARIS

Monsieur le Président de la République,

Lors de l’entrevue du 2 septembre 2008 que vous avez bien voulu m’accorder ainsi qu’aux parlementaires et maires des communes concernées par les restructurations militaires frappant Metz et son agglomération, vous nous avez affirmé que ces mesures avaient été prises sans aucune influence politique et que seule la nécessité d’adaptation de notre outil de défense avait orienté votre décision et celle de votre Gouvernement.

Or, dans le dernier numéro de la revue 36 000 communes de l’Association Nationale des Maires Ruraux, votre Secrétaire d’État chargé de la Coopération et de la Francophonie, par ailleurs Maire de Vesoul, Monsieur Alain JOYANDET explique que pour sauver la base aérienne de Luxeuil, il a fallu prendre « des décisions qui touchent d’autres sites qui ne devaient pas l’être, comme Metz ».

C’est peu dire que cette déclaration suscite dans toute la ville et son agglomération la plus grande stupéfaction tant elle porte un démenti aux arguments que vous avez souhaités nous faire partager . Elle jette sur la réforme de la carte militaire, aux conséquences extrêmement lourdes pour notre agglomération, une suspicion toute nouvelle et bien troublante.

Vous comprendrez qu’à la lumière de ces nouvelles déclarations, je vous demande instamment et solennellement de bien vouloir reconsidérer la fermeture de la Base Aérienne 128 de Metz Frescaty qui apparaît comme une décision arbitraire et d’opportunité pour défendre une autre ville.

La révélation que les derniers arbitrages ayant guidé les restructurations militaires sont le fait d’arrangements politiciens, est vécue par la population dont je suis le premier magistrat, comme un affront que seule cette réparation pourrait effacer.

Je vous prie de croire, Monsieur le Président de la République, en l’assurance de ma très haute considération.

Dominique GROS
Maire de Metz
Conseiller Général de la Moselle
Chevalier de la Légion d'Honneur

Thèmes