Une méthode de restructuration exécrable à beaucoup d’égards

2 septembre 2008

Il n’appartient pas aux élus locaux, ni même, peut-être, aux partenaires socio-économiques, de juger du bien fondé de la réforme de l’organisation de nos armées justifiée par le gouvernement par la nécessité de rationaliser l’emploi des deniers publics, de s’adapter aux nouvelles menaces et par la prise en compte d’une nouvelle géostratégie.

En revanche les modalités de la réforme sont exécrables :

Thèmes