Relevé de conclusions

Metz, le 30 juillet 2008

Le plan de redéploiement des armées prévoit des suppressions et des déplacements de régiments qui impactent Metz et son agglomération. 5570 militaires doivent quitter notre métropole à l'horizon 2011, avec leur famille, soit une baisse de population d'environ 14000 personnes. L'agglomération messine représente à elle seule 68.7% de la diminution des effectifs en Lorraine et 10% du total national.

Au niveau économique, la perte est estimée par le CES à 167 millions d'euros annuels.

Dans ce contexte, le Maire de Metz, Monsieur Dominique Gros, a décidé de réunir le lundi 28 juillet 2008 les Maires des villes de l'agglomération, la CA2M, les représentants des chambres consulaires et les partenaires de la vie socio–économique.

L'idée étant d'améliorer notre efficacité collective et nos moyens de revendication pour demander une compensation en cohérence avec une réelle stratégie économique territoriale pour notre métropole.

Méthodologie

Les partenaires présents à cette réunion se sont au préalable mis d'accord pour se constituer en Comité Stratégique de Redynamisation et de Développement de Metz et son agglomération.

L'idée étant de mobiliser les acteurs économiques et sociaux, autour des politiques, pour le développement d'une stratégie économique territoriale.

L'objectif visé étant d'obtenir des compensations significatives, ciblées sur l'agglomération. Le Comité a convenu de la nécessité de se réunir dans un premier temps tous les 2 mois à l'initiative du Maire de Metz.

Compensations immédiates

La Ville de Metz et son Agglomération ont ensuite détaillé les compensations immédiates qui seront réclamées à l'Etat français.

L'implantation d'un nouveau régiment sur le territoire de l'agglomération a ainsi été demandée de même que la délocalisation au profit de Metz et ses environs, d'une base administrative d'environ 1000 personnes.

Un rééquilibrage de tous les financements publics en faveur de l'agglomération messine est également souhaité.

Enfin, la question du foncier militaire mérite une attention particulière car le coût de dépollution et de restructuration de ces sites est important. Un effort à ce sujet sera demandé à l'Etat.

Projet de développement économique

Le Comité s'est également mis d'accord pour exiger de l'Etat des moyens permettant d'activer les leviers d'un développement économique tant endogène qu'exogène. Le véritable enjeu aujourd'hui pour l'agglomération messine est en effet de renforcer sa capacité à créer de la richesse en valorisant ses propres ressources.

La priorité est ainsi donnée à l'identification des filières d'excellence allant de la recherche au développement d'activités en passant par la formation et le développement technologique. L'accent devra ainsi être mis sur l'économie de la recherche et de l'innovation. Il est demandé que le financement de l'ISEETECH (fondation associant universités, écoles et entreprises pour développer les transferts de technologies) soit abondé par l'Etat et que soient renforcés les pôles de compétitivité lorrains.

Dans la même logique, le principe de la création d'une Agence de revitalisation et de développement de la métropole de Metz a été arrêté. Son objectif sera à la fois d'apporter aux décideurs locaux une expertise économique et de valoriser les ressources et les atouts de notre territoire.

Enfin, un travail sur l'attractivité du territoire devra être mené en s'appuyant sur 3 leviers :

  1. faciliter l'implantation de nouvelles activités économiques (utilisation du foncier militaire rendu disponible, accélération des projets Technopôle II et Amphithéâtre, création d'une Zone Franche sur Metz …);
  2. développer l'économie du tourisme (réalisation d'une grande médiathèque et d'un Palais des Congrès sur l'Amphithéâtre, classement par l'UNESCO du quartier impérial, création d'un pôle touristique autour du plan d'eau, accroissement des moyens de l'office de tourisme, partenariat avec le Sillon Lorrain et Quattropôle …);
  3. faire avancer les grands projets d'infrastructures (création d'un port à containers au nord de Metz, TGV nord-Sud, 2ème tranche du TGV-Est, transports fluviaux vers le sud, transports routiers).

Thèmes