Réunion de crise

28 juillet 2008

Devant l’ampleur des conséquences des restructurations militaires sur la seule agglomération de Metz, les pertes d’emplois militaires représentant 5 500 personnes, plus de 10% du total national et 68 % de celui de la Lorraine, Dominique Gros en sa qualité de maire de la Ville de Metz Métropole a décidé de réunir en urgence les partenaires socio-économiques et les maires directement touchés par les restructurations afin de prendre toute la mesure de la situation et d’élaborer avec eux une stratégie de redynamisation.

Buts de la réunion

La réunion du lundi 28 juillet 2008 vise plusieurs buts :

Fédérer les acteurs socio-économiques de Metz et son agglomération en vue d’établir un diagnostic partagé de la gravité de la situation et ses conséquences socio-économiques et fiscales.

Se mettre d’accord pour continuer à travailler ensemble par des réunions périodiques, dans le cadre d’un "Comité stratégique de revitalisation et de développement de la métropole de Metz", éventuellement élargi à d’autres acteurs.

Aboutir à un projet global cohérent et à un plan d’actions concrètes faisant l’objet d’un consensus.

Peser efficacement sur le gouvernement et préparer les réunions de travail à venir avec le préfet de Région et le super préfet (Hubert Blanc) chargé de la reconversion du Grand Est pour faire aboutir le plan d’action en obtenant leur soutien, les financements nécessaires dans le cadre des mesures prévues ou à prévoir par le gouvernement.

Peser dans le même but sur le Conseil Régional et le Conseil Général afin que ces collectivités réorientent leurs priorités d’actions sur les projets de développement de l’agglomération de Metz.

Thèmes