Les Victoires de la Musique Classique 2009

30 janvier 2009

Les Victoires de la Musique Classique

Les Victoires de la Musique Classique à Metz

www.lesvictoires.com/classique

Marie Drucker et Frédéric LodéonPrésentée par Marie Drucker et Frédéric Lodéon, la 16e édition des Victoires de la Musique Classique se déroulera le dimanche 8 Février 2009 à 16h20 à L'Arsenal de Metz, avec l'Orchestre National de Lorraine, sous la direction de Jacques Mercier.

France 3 diffusera la cérémonie en direct sur son antenne nationale. Un nouvel horaire permettant d'offrir un rendez-vous exceptionnel, résolument familial. France Inter retransmettra également l'intégralité de la cérémonie à partir de 21h00.

2009, c'est une année particulière pour une salle particulière : L'Arsenal fête ses 20 ans ! C'est un lieu "pour toutes les musiques" comme le disait Mstislav Rostropovitch, à l'affût de tous les jaillissements de la vie musicale, et au-delà, de la vie artistique.
Le déroulement à l'Arsenal des Victoires de la Musique Classique 2009 est un gage de reconnaissance du travail artistique accompli et de la qualité esthétique et acoustique de cette superbe salle.

L'Arsenal

Roberto Alagna, un parrain d'exception

Roberto AlagnaUne année particulière aussi pour Les Victoires de la Musique Classique avec, pour cette 16e édition, un parrain d'exception : Roberto Alagna, qui est également parrain des artistes "Révélations".

Star internationale, adulé du public, il est aussi un homme enthousiaste, spontané, généreux, dont l'itinéraire artistique ressemble à une incomparable et audacieuse aventure, qui le conduit des plus grands rôles d'opéra, aux chemins de traverses les plus originaux, de Luis Mariano aux chansons de ses racines siciliennes.

Une Victoire d'honneur pour Katia et Marielle Labèque

Katia et Marielle LabèqueLe plus célèbre des duos de pianistes mène une carrière internationale éblouissante. Passionnées, anticonformistes, Katia et Marielle Labèque se produisent aux quatre coins du monde avec les orchestres les plus prestigieux et continuent d'enthousiasmer le public grâce à leur originalité, leur générosité et l'éclectisme de leur répertoire. C'est pour cela qu'une Victoire d'Honneur leur sera décernée cette année.

Des invités exceptionnels

Le 8 février prochain, L'Arsenal accueillera donc les plus grands noms de la musique classique et la nouvelle génération montante de la scène internationale, pour un spectacle unique et riche en moments d'émotion.
Parmi les invités exceptionnels, Gonzalès, pianiste virtuose de nationalité canadienne ; le jeune pianiste prodige chinois Lang-Lang ; l'époustouflante mezzo-soprano américaine Joyce DiDonato ; Philippe Jaroussky, deux fois récompensé par une Victoire et dont le timbre si particulier suscite une émotion profonde ; la découverte d'une talentueuse jeune femme à la direction d'orchestre Ariane Matiakh ; enfin l'Ensemble Matheus sous la direction de Jean-Christophe Spinosi.

La réalisation de Gérard Pullicino et la lumière de Jean-Philippe Bourdon, guidés par le souci du spectacle et de la musique, soulignent l'harmonie et le talent de tous les interprètes.

Gonzalès, Lang-Lang, Joyce DiDonato, Philippe Jaroussky, Ariane Matiakh

Les nommés de l'année

Grand concert en direct, les Victoires de la Musique Classique sont aussi une occasion de récompenser les artistes ayant marqué l'année écoulée : des solistes majeurs aux jeunes talents les plus prometteurs. Un palmarès représentatif.
Le dispositif des votes est scrupuleusement étudié, afin que le palmarès témoigne le plus fidèlement possible du rayonnement de la vie musicale française sur une année.

Les nommés de l'année sont :

Formation de Musique de chambre

Quatuor Ebène
Quatuor Ebène
Jean-Guihen Queyras et Alexandre Tharaud
Jean-Guihen Queyras et Alexandre Tharaud
Trio Wanderer
Trio Wanderer

Soliste instrumental de l'année

Pierre-Laurent Aimard (piano)
Pierre-Laurent Aimard (piano)
David Fray (piano)
David Fray (piano)
Hélène Grimaud (piano)
Hélène Grimaud (piano)

Artiste lyrique de l'année

Annick Massis (soprano)
Annick Massis (soprano)
Sandrine Piau (soprano)
Sandrine Piau (soprano)
Patricia Petibon (soprano)
Patricia Petibon (soprano)

Compositeur de l'année

Karol Beffa, Concerto pour violon & orchestre (création)
Karol Beffa
Concerto pour violon & orchestre (création)
Philippe Hersant, Patmos (création)
Philippe Hersant
Patmos (création)
Bruno Mantovani, Streets (CD)
Bruno Mantovani
Streets (CD)

Enregistrement de l'année

Philippe Gaubert
Philippe Gaubert
Symphonie, Les chants de la mer, Concert en fa
Orchestre Philharmonique du Luxembourg
Direction Marc Soustrot
Lamenti
Lamenti
Natalie Dessay, Patrizia Ciofi, Philippe Jaroussky, Véronique Gens, Joyce DiDonato, Rolando Villazòn, Topi Lehtipuu, Christopher Purves, Laurent Naouri, Marie-Nicole Lemieux, Simon Wall
Le Concert d'Astrée, Direction Emmanuelle Haïm
Olivier Messiaen
Olivier Messiaen
Trois petites liturgies de la présence divine, Couleurs de la Cité Céleste, Hymne au Saint-Sacrement
Roger Muraro, Valérie Hartmann-Claverie, Hélène Collerette,
Maîtrise de Radio France
Chef de choeur Morgan Jourdain
Orchestre Philharmonique de Radio France
Direction Myung-Whun Chung

Les révélations 2009

Les jeunes talents, grands noms de demain, sont également mis à l'honneur lors de cette soirée, notamment grâce au vote du public.
Leurs interprétations sont soumises au vote du public depuis le 7 janvier 2009, grâce à l'édition et à la distribution gratuite du CD "Révélations".
Le lauréat de chacune des deux catégories (Révélation artiste lyrique et Révélation soliste instrumental) sera honoré d'une Victoire et rejoindra les nombreuses révélations qui, quelques années plus tôt, ont été nommées dans des catégories confirmées : Anne Gastinel, Patricia Petibon, Renaud Capuçon, Emmanuelle Bertrand, David Guerrier, Gautier Capuçon, Emmanuel Rossfelder, Bertrand Chamayou, Philippe Jaroussky, David Fray...

Antoine Pierlot, violoncelle

Antoine PierlotEntré dans les classes de Roland Pidoux et Xavier Phillips au CNSM de Paris où il obtient un premier prix "mention très bien" à l'unanimité, il remporte le concours de sélection du Festival Musical d'Automne des Jeunes Interprètes en 2004 et se produit en soliste régulièrement avec les Orchestres Pasdeloup, Les Siècles, et la Camerata alla Francese... et en chambriste avec Abdel Rahman El Bacha, Régis Pasquier, Anne Queffelec, Maurice Bourgue, Patrice Fontanarosa, David Grimal, Marielle Nordmann, Alain Meunier, Philippe Bernold. Invité régulier des plus prestigieux festivals, il rejoint Roland Pidoux, Henri Demarquette, François Salque, Marc Coppey, Xavier Phillips, Raphaël Pidoux et Nadine Pierre pour former l'ensemble Les Violoncelles français. Lauréat de la Fondation de France et de la Fondation Natexis, il est nommé Révélation Classique 2006 de l'ADAMI. Il forme avec le violoniste Pierre Fouchenneret et le pianiste Julien Gernay le Trio Magellan, avec lequel il enregistre les trios de Mendelssohn puis Sept Miniatures du compositeur Roger Steptoe. Pour 2009, Antoine Pierlot se produira avec l'ensemble Les Dissonances à la Cité de la Musique, avec l'Ensemble Contrastes au Petit Palais, avec le Trio Magellan à Radio France, ainsi qu'aux festivals de l'Epau, Deauville, Auvers-sur-Oise, Annecy...
Un enregistrement de la sonate pour violoncelle seul et du duo violon violoncelle avec Geneviève Laurenceau de Karol Beffa paraîtra en 2009.

Lise Berthaud, alto

Lise BerthaudLauréate à 18 ans du Concours Européen des Jeunes Interprètes, elle remporte en 2005 le Prix Hindemith du Concours International de Genève après un premier prix et un prix de perfectionnement au CNSM de Paris. En 2006, elle forme avec David Grimal, François Salque et Ayako Tanaka le Quatuor Orféo qui présentera une intégrale des quatuors de Beethoven sur plusieurs scènes françaises. Seiji Ozawa la choisit en 2006 pour participer à son Académie de Quatuor à Cordes en Suisse.
Elle partage régulièrement l'affiche avec Renaud Capuçon, Eric Le Sage, Augustin Dumay, Pierre-Laurent Aimard, Louis Lortie, David Grimal, Emmanuel Pahud, Gordan Nicollitch, Martin Helmchen, Marie-Elisabeth Ecker, Daishin Kashimoto... et se produit en soliste aux côtés du Düsseldorfer Symphoniker, de l'Orchestre de Chambre de Wallonie, du Philharmonique de Sao Paulo, de l'Orchestre Lamoureux au Théâtre du Châtelet...
A 20 ans, elle effectue une tournée sous la direction d'Emmanuel Krivine. Pour l'année Mozart, Augustin Dumay la choisit pour se produire à ses côtés dans la Symphonie Concertante en tournée internationale. Elle collabore avec Philippe Hersant, Thierry Escaich, Henri Dutilleux, Gyorgy Kurtag, et Guillaume Connesson dont elle crée l'oeuvre pour alto et piano. Lise Berthaud joue un alto spécialement réalisé pour elle par Stephan von Baehr.

Romain Leleu, trompette

Romain LeleuDigne héritier de la grande école française de trompette, Romain Leleu est Premier Prix de trompette du CNSM de Paris. Lauréat de plusieurs concours, Révélation Classique de l'Adami et troisième Prix du Concours International de Musique de Chambre de Lyon en 2005, il interprète le répertoire baroque, classique et romantique pour trompette. Il est aussi dédicataire de plusieurs oeuvres. Son premier disque paru en 2008 (Indesens) montre son intérêt pour le nouveau répertoire en créant Subway de Karol Beffa. Il est invité par de nombreux festivals et se produit en soliste avec l'Orchestre de Bretagne, l'Orchestre Régional de Cannes, l'Orchestre Colonne, l'Ensemble Orchestral de Normandie... Passionné par la musique d'ensemble, Romain fonde en 2000 le très dynamique Feeling Brass Quintet qui est sélectionné par "Cultures France" pour bénéficier du programme "Déclic". En 2009, ses projets le conduiront aux Musicales de Compensières, aux festivals du Golfe du Morbihan et à Radio France Montpellier. Il interprétera les concertos de Delerue et Karol Beffa en tournée avec l'Ensemble Accord 21. Il collaborera également avec Eric Tanguy et Philippe Hersant pour la création de nouvelles oeuvres.

Sébastien Guèze, ténor

Sébastien GuèzeArdéchois, il étudie le chant au conservatoire de Nîmes, tout en poursuivant ses études universitaires à Montpellier. Ténor lyrique, il remporte en 2001 à Saint-Louis (USA) le second prix de la Nats Competition, avant d'intégrer le CNSM de Paris où il sera "Premier nommé" avec les félicitations du jury. Révélation de l'ADAMI en 2006, il se produit à la Salle Pleyel, au Théâtre du Châtelet, à Radio France, au Capitole de Toulouse, à Nancy, aux Chorégies d'Orange dans Le Trouvère, à Marseille pour la création du rôle titre de Marius et Fanny en alternance avec Roberto Alagna, et au Festival "Un violon sur le sable" à Royan devant plus de 40 000 spectateurs. Prix du Public et second prix du Concours Operalia sous la direction de Placido Domingo, sa carrière se développe alors à l'international : Washington, Tokyo, Liège pour Le Roi d'Ys, Athènes pour La Bohême mise en scène par Graham Vick... Plus récemment il incarne son premier Roméo au Concertgebouw d'Amsterdam avec Nino Machaidze en Juliette, Pinkerton dans Madama Butterfly au Festival Musiques au Coeur et Salammbô à Marseille au côté de Kate Aldrich. Parmi ses projets, il chantera dans des opéras tels que Mireille, Eugène Onéguine, La Périchole, Faust et La Bohème.

Karen Vourc'h, soprano

Karen Vourc'hNormalienne en physique, Karen choisit finalement de se consacrer au chant... et entre en 2003 à l'Opéra Studio de Zürich, puis intègre le Cycle de Perfectionnement du CNSM de Paris. Elle remporte de nombreux prix et travaille aujourd'hui auprès de Malcom Walker et de Christa Ludwig. Elle chante Feklusha (Katia Kabanova), Die Schleppentragerin (Elektra), 1re Dame (Die Zauberflote), Pamina (Die Zauberflöte) Fiordiligi (Cosi fan tutte), Donna Elvira (Don Giovanni), La Comtessa (Nozze di Figaro), Musetta (Bohème), Violetta (Traviata), Diane (Orphée aux enfers), Mélisande, et récemment Fanny (Marius et Fanny) de Vladimir Cosma à Marseille. Elle travaille avec des chefs prestigieux tels Eliahu Inbal, Christoph von Dohnanyi, Hervé Niquet, Alain Altinoglu... Elle crée Medea de Guillaume Conesson, Juliette (Romeo et Juliette) de Pascal Dusapin à l'Opéra Comique, Chantal (le Balcon) de Peter Eotvos. Très appréciée en récital, ses origines norvégiennes la portent naturellement vers un répertoire scandinave. En 2009, elle sera Fiordiligi à l'Opéra de Massy, Mireille à l'Opéra de Marseille, Manon à l'Esplanade Saint-Etienne, et en 2010, Fanny à Avignon, Annina (The Saint of Bleeker Street) de Menotti à l'Opéra de Marseille, Musetta à l'Opéra de Monaco, Mireille aux Chorégies d'Orange.

Yuri Kissin, basse

Yuri KissinNé en Sibérie, Yuri Kissin s'installe très jeune en Israël, puis à Paris. Diplômé du Centre de Formation Lyrique de l'Opéra National de Paris, il s'est produit sur les scènes de l'Opéra Bastille et du Palais Garnier dans des productions telles que Boris Godounov, Eugène Onéguine, La Traviata, Parsifal, Ariadne auf Naxos, Dialogues des Carmélites, Madame Butterfly, Les Contes d'Hoffmann, Salomé, Tosca, La Femme sans ombre, Rigoletto, Macbeth... Yuri Kissin chante aussi à Montpellier (Un Ballo in Maschera, Des Esels Schatten), à Toulouse (Don Carlo), à Rennes (Der Freischütz), à Toulon (l'Italienne à Alger), à Dijon (le Vaisseau Fantôme), à Nancy (le Songe d'une nuit d'été)... Il participe à la production de Pelléas et Mélisande au Théâtre des Champs-Elysées, puis au Concertgebouw d'Amsterdam avec l'Orchestre National de France. Cette saison, il se produit à Paris (Rigoletto, Macbeth, Tosca), à Bordeaux (Tosca) et à Toulon (le Songe d'une nuit d'été). Parmi ses projets pour la saison prochaine, citons le Barbier de Séville (Tel-Aviv), Billy Budd et les Contes d'Hoffmann (Paris), Simon Boccanegra (Toulouse)...

Les partenaires à Metz

Les partenaires à metz : Fresson, France Boisson, Demathieu et Bard, François Traiteur

Photographies : Victoire de la Musique © Tous droits réservés

Thèmes