Imagine une ville propre

10 mars 2009

Affiche de la campagne imagine une ville propreLa propreté, c'est l'affaire de tous. C'est ce que rappelle en substance la campagne de propreté lancée par la Ville pour améliorer le quotidien de chacun.

Elle s'affiche en 4 par 3 sur le réseau de la ville et sur les maillots bleus spécialement imprimés pour l'occasion, la nouvelle campagne de propreté initiée par la Ville de Metz, en partenariat avec la CA2M, Haganis, Somergie et la Fédération des Commerçants, joue la carte de la sensibilisation et invite chacun à se projeter... dans une ville propre. Un rêve accessible à chacun grâce à de petits gestes du quotidien.
Collecte des ordures ménagères, tri sélectif et ramassage des déjections canines, tels sont quelques-uns des gestes que les élus réunis autour de Marielle Olesinski, adjointe au Maire déléguée au Cadre de Vie, sont venus rappeler aux habitants du Quartier Outre-Seille, le 5 mars dernier. Les services municipaux se sont mobilisés pour répondre aux différentes questions posées par les habitants du quartier. "Un document répertoriant la liste des comportements citoyens à adopter pour trier ses déchets, éliminer les objets encombrants et rappeler la législation en vigueur notamment aux personnes possédant des animaux a été distribué pour l'occasion" précise Marielle Olesinski.

Les bons réflexes

Photo d'un distributeur de canipoche dans un parcInformations pratiques, distribution de canipoches, cette opération a également permis de balayer les différentes questions liées à la propreté du quartier notamment la lutte contre les graffitis, le recyclage des déchets verts, les feux de jardins, les bruits de voisinage, et le déneigement. Autant de pratiques que les gardes-champêtres de la ville encadrent au quotidien en assurant leur service en tenue civile dans les espaces naturels de la ville. Une surveillance qui s'avère payante puisque selon Yves Manai, responsable d'une équipe de 6 gardes-champêtres du service du cadre de vie, "les messins sont de plus en plus nombreux à respecter la législation qu'il s'agisse de ramassage de déjections canines ou de dégradations". Pour autant, les agents ne ménagent pas leurs efforts, en menant régulièrement des opérations de sensibilisation ciblées sur les publics récalcitrants et en n'hésitant pas à verbaliser les contrevenants.
A pied, à vélo et à moto, ils sont une douzaine à garder ainsi l'oeil sur le domaine public. Des agents qui constituent la police rurale et assurent une présence plus que dissuasive sur le terrain.

Retour en images

Lien vers la galerie photo Opération Propreté en Outre SeilleLe 5 mars dernier une forte campagne de sensibilisation à la propreté urbaine pour améliorer la vie quotidienne a été menée dans le quartier Outre Seille. Découvrez les photos de cette action.

Verbalisation

Ne pas ramasser les déjections canines de son animal sur les trottoirs et caniveaux ainsi que dans les jardins et promenades, constitue une infraction de 2e classe susceptible d'être sanctionnée par une amende de 35 euros. Pour respecter la propreté des voies publiques, des canipoches sont mises à la disposition des propriétaires de chiens dans les Mairies de Quartier, à l'Hôtel de Ville et dans les distributeurs disséminés à travers la ville. Tout contrevenant s'expose à la verbalisation par la Police Municipale.

Le chiffre

700 : c'est le nombre de kilomètres de caniveaux, de squares et de places, dans le centre-ville et les quartiers de Metz, régulièrement surveillés par les équipes du cadre de vie.

Thèmes