Accro du vélo

11 mars 2009

Photo de Stéphane L'Homel

Adepte de la petite reine tout terrain, utilitaire, loisir et compétition, Stéphane L'Homel est aussi chargé depuis le 2 mars, de promouvoir la pratique du vélo et les modes de déplacements dits « doux » au sein des services de la Ville.

Il est venu à pied à notre rencontre et se pose en fervent défenseur du deux-roues, Stéphane L'Homel a intégré les services de la Ville pour promouvoir son utilisation en centre-ville.
A vélo, mais aussi à pied ou en bus,... la ville est plus facile. C'est le message qu'entend faire passer la Ville de Metz qui vient d'enclencher la vitesse supérieure en recrutant ce chargé de mission dont la feuille de route est de favoriser le développement des modes de déplacements doux. Une belle opportunité pour Stéphane L'Homel qui met ainsi à profit son expérience professionnelle et ses aspirations personnelles.
Diplômé en génie mécanique, il a fait ses premières armes à Metz comme responsable du parc auto. Avant de s'engager dans une carrière publique, il a travaillé comme apprenti ingénieur puis dans le secteur de la surveillance du domaine public auprès de la Communauté urbaine du Grand Nancy et en connaît un rayon sur les déplacements deux-roues.

Sous contrôle

« Cycliste contrarié, j'ai toujours été un fervent défenseur du vélo en ville qui est pour moi un mode de déplacement naturel ». Et il compte bien aller au bout de la logique en étudiant avec les Services de la Ville les moyens de faire évoluer la pratique. En cela, la ville possède de nombreux atouts. L'ouverture du plateau piétonnier, la généralisation des zones 30, la création - une première en France - des zones de rencontre mais aussi l'ouverture des parcs, des berges de Moselle et de la Seille aux deux-roues, dans le respect des règles de bonne conduite, marque déjà une belle avancée dans le domaine. Pour René Darbois, adjoint au Maire en charge de l'écologie urbaine, « le vélo est un atout essentiel du déplacement urbain. Nous commencerons par « faire sauter » les points noirs pour que le vélo puisse passer partout mais en toute sécurité pour le cycliste et le piéton ».

En bref

Ouvertes à la circulation en double sens pour les deux roues, les zones 30 seront étendues au quartier de Metz-Sablon dès le Printemps, et très rapidement à l'ensemble du Centre-Ville.

Le chiffre

43 470, c'est le nombre de kilomètres d'équipements cyclables accessibles à Metz et dans ses quartiers.

Thèmes