1er décembre : Journée Mondiale de lutte contre le SIDA

30 novembre 2009

Visuel de la campagneLe 1er décembre, Metz s'engage en participant à la Journée Mondiale de Lutte contre le SIDA. Associations, étudiants et partenaires locaux se mobilisent pour sensibiliser le grand public.

Pour cette 22e édition, de nombreuses actions ont été préparées par le collectif associatif, piloté par la Ville de Metz, la Mutualité Française de Lorraine et le CRIBIJ (Centre de Renseignement et d'Information Bureau d'Information Jeunesse).
Quelques 100 bénévoles seront présents sur les différentes animations proposées au cours de cette journée (médecins, pharmaciens, infirmières, éducateurs, animateurs, étudiants, lycéens, apprentis...).

Cette manifestation symbolique doit permettre de ne pas oublier que la maladie gagne encore du terrain. L'annonce il y a quelques semaines d'un futur vaccin efficace contre le SIDA, a certainement tendance à rassurer beaucoup trop de personnes et peut mettre sérieusement en danger face à la progression du SIDA. Il apparaît clair que cette maladie doit être prise en compte au niveau mondial et que toutes les générations doivent être impliquées symboliquement dans cette lutte.

A Metz, plusieurs activités distinctes sont proposées par des professionnels de la prévention des risques, par des bénévoles formés et par des jeunes de la ville.

Le collectif messin présent sur 5 sites : au centre ville et sur les campus

Les membres du collectif ont décidé d'assurer une présence active tout au long de la journée au centre ville et sur les campus. Cinq sites ont été ciblés qui seront dédiés à l'information, à la sensibilisation et à la distribution de kits de prévention.

Le premier rendez-vous est fixé à la gare SNCF. Les responsables de diverses structures et associations accueilleront les voyageurs dès 6h et jusqu'à 9h du matin, puisque seront présents le CRI-BIJ (Centre de Renseignement et d'information-Bureau d'Information Jeunesse), et la Protection Judiciaire de la Jeunesse, Médecins du Monde, l'Assurance Maladie, Aides 57, ADOSEN/MGEN Prévention.

Sur la Place Saint-Jacques de 9h à 19h, au milieu du marché de Noël, plusieurs stands d'information seront animés par la Mutualité Française Lorraine, le CRI-BIJ, Etap'Habitat, la Mission Locale de Metz, Médecins du Monde, Aides 57, ADOSEN/MGEN prévention et la Fédération des Commerçants de Metz également partenaire de l'opération. Thomas SYLVER viendra présenter son nouvel album et proposer des animations musicales.

Dans le Centre commercial Saint-Jacques, la Mutualité Française Lorraine, le CRI-BIJ, ADOSEN/MGEN Prévention, la Protection Judiciaire de la Jeunesse, Médecins du Monde l'AIEM, AIDES 57, UNIFORCES-APAG se relayeront pour informer le public de 9h à 19h. Le Foyer du Jeune Travailleur Mozart et Etap'Habitat seront également présents ; en amont de cette action, les responsables auront confectionné des kits de prévention avec les résidentes ayant participé à une formation de la Mutualité Française Lorraine. Celles-ci seront mobilisées le 1er décembre pour distribuer ces kits ainsi que des questionnaires.

Dans l'enceinte de la Faculté de Bridoux le SUMPPS (Service universitaire de médecine préventive et de promotion de la santé) et la MGEL seront présents de 9h à 18h. Dans l'atrium une séance de dépistage anonyme et gratuit (un médecin, une infirmière) sera offert le mardi matin de 8h30 à 11h30 (avec résultats donnés le 08/12) par le SUMPPS.

A l'Ile du Saulcy, le SUMPPS (Service universitaire de médecine préventive et de promotion de la santé) et la MGEL planteront leur tente juste à l'entrée du campus de 9h à 18h avec comme objectif principal est d'informer et de promouvoir encore et toujours le préservatif et les centres de dépistage anonyme et gratuit (notamment la permanence du CIDDIST à l'université le mardi). L'équipe du SUMPPS aidée de ses 10 étudiants relais a décidé de faire de ce stand un lieu d'écoute et de dialogue mais aussi de jeux à l'image d'une fête foraine. Ainsi sera proposé un jeu vidéo projeté sur écran, conçu pour l'occasion où des préservatifs cherchent à attraper le plus de virus possible, un jeu style pêche aux canards (gagner des préservatifs). Il sera par ailleurs possible de se faire photographier seul ou à deux avec un message "SIDA" de sa main : ces photos seront montées ensuite et passées sur le stand. Dix vélos, mis à disposition par MOB EMPLOI, tourneront sur le campus pour une meilleure communication plus jeune et plus innovante. Le but est ainsi de "jouer" pour engager la conversation autour du SIDA et des IST, pour être dans une éducation à la santé tout à la fois légère et sérieuse, à l'image du public cible étudiant. L'association AIDES 57 assurera également une permanence. Enfin, un dépistage sera proposé de 10h à 16h par le CDAG-CIDDIST Pontiffroy.

Des pains d'épice contre le SIDA

Photo des élèves du CFA Ernest MEYER accompagnés de Thomas Scuderi, Adjoint au Maire, présentant leurs réalsationsEn partenariat avec la Fédération des commerçants de Metz et la Fédération des artisans boulangers et pâtissiers de la Chambre de Métiers et de l'Artisanat de la Moselle, une quarantaine d'élèves du CFA Ernest MEYER se mobilisent pour la confection de 1 000 pains d'épices qui seront vendus au profit de la lutte contre le SIDA. Deux classes ont été à pied d'oeuvre, la première, des apprentis boulangers, pour la confection des pains d'épices reprenant le sigle de la journée : le ruban rouge. La seconde, des apprentis pâtissiers, pour la finition et la décoration des pains d'épices. Leurs réalisations seront vendues le 1er décembre sur les différents sites d'animation et les fonds récoltés contribueront à acheter des préservatifs distribués par les associations impliquées dans le dispositif.

Les lycéens de Georges de la Tour présents au Centre Ville

Tout au long de l'année, les jeunes du lycée Georges de la Tour sont sensibilisés et impliqués autant en amont de l'action que pour la journée même. Ils contribuent à la confection de kits de prévention et seront, le 1er décembre, des relais privilégiés pour sensibiliser la jeunesse messine. Les élèves sont ainsi conscients d'oeuvrer à une action de solidarité. Tout ceci grâce au travail de formation assuré au cours de l'année par la Mutualité Française Lorraine au sein du lycée.

Le final des étudiants en musique

Cette journée ne pouvait se terminer sans une rencontre festive et solidaire, les étudiants de l'association UNIFORCES-APAG ont pris les choses en main et organiseront une soirée dansante au Bar LATINO en plein centre ville le 3 décembre à 21 heures.

D'autres initiatives

L'Hôpital Bon Secours proposera une information et un dépistage le 1er décembre. La L.M.D.E. assurera la distribution de questionnaires destinés aux étudiants dans les restaurants universitaires. Enfin, l'APSIS organisera un temps de prévention à l'Agora de La Patrotte le 8 décembre de 16h à 19h.

Thèmes