Des hussards à Metz

18 décembre 2009

Photo du 2e Régiment du Génie

La promesse d'envoi d'un nouveau régiment faite par Nicolas Sarkozy lors de sa visite du 15 octobre dernier a été suivie d'effets. C'est le 3e régiment de Hussards d'Immendingen qui viendra remplacer le 2è Génie.

Insigne réglementaire du 2e Régiment du GénieBrigade Franco-Allemande, le 3è RH, Régiment de Hussards viendra s'installer à Metz à l'horizon 2012. Une annonce faite par Hervé Morin, Ministre de la Défense dans le cadre d'une conférence de presse, en présence de son homologue allemand, Karl-Theodor zu Guttenberg. 850 hommes constituent ce régiment de cavalerie blindée qui est régulièrement envoyé sur le théâtre d'opérations extérieures.
Créé en 1764, le 3e Régiment de Hussards, constitué de cavaliers hongrois, choisis pour leur fougue dans les actions d'avant-garde a pour devise "Il en vaut plus d'un", du comte Esterhazy, son premier chef, ce glorieux régiment sillonne l'Europe au cours de la Révolution et sous l'Empire. Il s'est distingué au cours des deux conflits mondiaux.

Lorraine me garde

Photo de la Base Aérienne 128 de FrescatyIl succèdera au 2è régiment du Génie, le régiment de tradition de la ville qui lui était attaché depuis près de 200 ans, dans la caserne située avenue de Blida, dans le prolongement de la rue Chambière. La présence militaire messine se trouve donc confortée, malgré le départ de la BA 128, du 2è Génie et du 1er RMed et ce, à la satisfaction de Dominique Gros qui n'a pas ménagé ses efforts sur ce dossier. Rappelons que les élus de l'agglomération messine se sont mobilisés dès l'annonce de la suppression des régiments messins en septembre 2008, dans le cadre d'une marche solennelle pour dire leur mécontentement face aux restructurations militaires.


En vidéo ...

La manifestation du 6 septembre 2008

La visite à Metz du Président de la République Nicolas Sarkozy

Thèmes