Trois gestes pour une vie

8 mars 2010

Photo d'un défibrillateur
Photo d'un défibrillateurPhoto d'un défibrillateurPhoto d'un défibrillateur

Implantation de défibrillateurs dans les bâtiments municipaux recevant du public.

Mise à jour : consultez la carte complète des défibrillateurs à Metz

Chaque année, près de 50 000 personnes décèdent prématurément d’un arrêt cardiaque extrahospitalier.
La Ville de Metz s’engage aujourd’hui dans cette lutte en installant des défibrillateurs automatiques dans les principaux bâtiments municipaux recevant du public.


Suite au travail mené l’été dernier par le comité scientifique de l’Observatoire du Secourisme, avec la collaboration de la Croix-Rouge Française et de la Fédération Française de Cardiologie, un nouveau plan national a été élaboré pour la mise en place d’une initiation de courte durée aux gestes qui sauvent.

Le ministère de la Santé a publié un arrêté « relatif à l’initiation des personnes non médecins à l’utilisation des Défibrillateurs Automatisés Externes ».

Carte des défibrillateurs situés dans les bâtiment municipaux à Metz

Téléchargez la carte en format pdf

Afficher la carte des défibrillateurs situés à Metz sur une carte plus grande

Metz s'engage

Le rôle des collectivités locales est de rendre accessibles les Défibrillateurs Automatisés Externes (DAE) dans les lieux de vie municipaux à forte fréquentation.
Certaines villes et régions sont déjà équipées en défibrillateurs. La Ville de Metz s’engage aujourd’hui dans cette lutte en équipant de DAE ses principaux bâtiments recevant du public : l’Hôtel de Ville, les gymnases, les Mairies de Quartier, les bibliothèques, le CCAS, les Archives Municipales, l’Hôtel de Gournay, les Services Municipaux, les véhicules de la Police Municipale. Au total, cinquante-huit appareils seront répartis dans toute la ville d’ici la mi-mars (voir liste en PJ).

Formation

La mise en place de ces DAE s’accompagne d’une formation du personnel municipal, avec au moins deux personnes compétentes par site d’implantation. Par ailleurs une action de sensibilisation et de prévention sera mise en oeuvre prochainement à destination des associations utilisatrices des gymnases municipaux afin qu’elles soient formées aux gestes qui sauvent.

1 vie = 3 gestes

Le taux de survie a un arrêt cardiaque en France est de 2 à 3% : il est 4 à 5 fois plus élevé dans les pays où les lieux publics sont équipés en défibrillateurs automatisés externes (DAE) et la population formés aux 3 gestes qui sauvent :

1) Appelez le 15 (SAMU) pour prévenir les secours.
2) Pratiquez un massage cardiaque
3) Défibrillez le coeur à l'aide d'un défibrillateur automatisé externe (si disponible).

Une véritable chaîne de survie à déclencher au plus vite : 1 minute gagnée, c'est 10 % de chances de survie en plus.

Se former

De nombreux organismes proposent des formations aux gestes qui sauvent, simples, rapides et parfois gratuites :

Association Nationale des Premiers Secours : www.anps.fr

Croix Rouge Française : www.croix-rouge.fr

Fédération des Secouristes Français : www.croixblanche.org

Protection civile : www.protection-civile.org

Renseignements :

http://www.fedecardio.com

Thèmes