La Boîte à Musique

30 mars 2010

Photo de la visite

La SMAC, vue intérieure
La SMAC, vue en coupeLa SMAC, vue latérale (SUD)La SMAC, vue dessus
La SMAC, plan de masse des trois niveauxLa SMAC, vue du Boulevard d'AlsaceLa SMAC, vue de le facade (coté EST)

Découvrez la Boîte à Musique

www.bam-metz.fr

La Salle des Musiques actuelles (SMAC) a été conçue pour être en parfaite harmonie avec son environnement au coeur du grand domaine de Metz-Borny.
Un équipement dont la qualité architecturale n'a d'égale que les attentes de ses utilisateurs.

« Un équipement majeur, composante structurante du réaménagement du quartier »

La future Salle de Musiques Actuelles, équipement majeur de la restructuration du quartier de Metz-Borny, trouvera sa place au coeur du Grand Domaine, tel que projeté par le Cabinet d'Architectes-Urbanistes Reichen et Robert.

Située sur le boulevard d'Alsace, entre l'allée du Hainaut et la rue du Vermandois, elle déploiera 2 200 m2 de surface et près de 1200 places debout et 800 places assises.
Le lancement des travaux est prévu pour mi 2011 et la livraison de l'équipement pour la rentrée 2012.


75 équipes ont déposé un dossier de candidature,et le jury du concours, qui s'est réuni le 15 octobre dernier, a procédé à une sélection ,de 3 candidats, les Cabinets d'Architecture Remingtonstyle à Paris, Rudy Ricciotti à Bandol, et King Kong à Bordeaux.

Photo de Rudy RicciottiAprès examen des dossiers, le jury, présidé par Dominique Gros, a émis un avis unanime quant au choix de l'équipe appelée à assurer la maîtrise d'oeuvre.

Le lauréat est le Cabinet d'architecture Rudy Ricciotti, lui-même mandataire de Thermibel, Acousticien,fluides, de Theatre ProjectsConsultants, Scénographe, de Lamoureux Ricciotti, Bureau d'Etudes Techniques Structure, et de Coplan Ingenierie, Bureau d'Etudes Techniques TCE.

Qualité esthétique

« A la manière d'une boîte à musique mécanique, l'architecture de ce projet révèle sa partition spécifique dans la mise en vibration dynamique de ses façades ».

La SMAC, détails toiture et mise en lumière de la façade Voilà résumé le projet imaginé par les architectes.
Il tient compte des orientations données par le schéma d'aménagement urbain établi par l'Agence Reichen et Robert.
Le bâtiment s'intègre parfaitement dans les espaces publics contigus, dans le respect de la topographie.

Il se caractérise par un jeu de transparences en pied des façades sud et ouest qui donnent largement à voir les espaces intérieurs, les lieux d'activités principales, de jour comme de nuit. Ces myriades de percements aléatoires donnent à l'ensemble son caractère contemporain.Un projet étudié pour être visible sous toutes ses coutures, y compris la toiture.

Elle sera traitée en un repli de façades verticales qui ont pour principale caractéristique la disparition des éléments techniques du champ visuel.

Un lieu de vie

D’une superficie utile de 2 200 m2 environ, le bâtiment comprendra une salle de diffusion répondant à des configurations multiples, dont la jauge maximale sera de 1 200 personnes debout, des espaces de répétition comprenant trois studios de répétition ainsi qu'une salle de travail et d'expérimentation, appelée « studio scène ».

Pour Jean-François Ramon, Directeur de Metz en Scènes, qui réunit l'Arsenal et les Trinitaires, « ce nouvel équipement est une composante de Metz en Scènes qui doit être amenée à évoluer avec les deux autres sites de musique messins ».

Pour cela un travail de préfiguration sera mené dès cette année en lien avec les centres sociaux du quartier.

Les résidences d'artistes interviendront directement dans les MJC afin de permettre une appropriation optimale des lieux ».

Avec cet équipement la ville de Metz dispose d'une plate-forme musicale complète dont le rayonnement dépasse largement le secteur transfrontalier.

3 questions à...

Antoine Fonte, Adjoint au Maire en charge de la Culture

Pouvez-vous nous dire précisément ce qu'est cette salle de musiques actuelles et quel rôle elle jouera dans le paysage culturel ?

Photo d'Antoine FonteIl s'agit d'un lieu d'incubation, d'accompagnement des pratiques amateurs et de développement des groupes et des disciplines musicales que l'on qualifie d'actuelles : le rock, la pop, les musiques du monde, le rn'b et le jazz mais aussi le chant choral, qui est particulièrement représenté dans notre région, et bien d'autres encore. Deuxième objectif pour ce nouvel équipement, celui d'assurer la diffusion musicale et par conséquent, cette salle jouera un rôle important dans la diversité musicale du fait notamment de la possibilité de moduler les espaces. L'équipe de Metz en Scènes est chargée du projet de préfiguration de ce nouvel espace.

Vous avez pris part au jury qui a statué sur les différents projets présentés. Des trois dossiers de candidature, pourquoi avoir retenu celui-ci ?
Tout d'abord je dois redire que l'ensemble des projets répondait aux critères stipulés dans le règlement du concours, et malgré les qualités présentées par les deux autres candidats, celui de

Rudy Ricciotti s'est rapidement imposé comme étant le plus en phase avec le quartier dans lequel il vient s'intégrer. L'esthétique du bâtiment et ses multiples vitraux qui vont briller comme « des milliers de lucioles » feront vivre ce bel objet vers l'extérieur. Une signature architecturale de très grande qualité qui permettra d'identifier facilement les lieux à Metz et au-delà.

Qu'est ce que son implantation va apporter au quartier ?
Le fait que la Smac soit implantée à Metz-Borny, dans un quartier en pleine mutation et redynamisation liée au Grand Projet de Ville, piloté par Jean-Michel Toulouze, Conseiller Municipal, va indéniablement contribuer à revaloriser son image. Rappelons que le projet s'intègre dans celui du Grand Domaine dont les équipements – halle sportive, commerces et village de bureaux - vont avoir un impact direct sur le quotidien des habitants. Le projet vient de leur être présenté en Comité de Quartier et Comité de pilotage.


Découvrez la Smac en ligne

photo site smacLa future salle des musiques actuelles a son propre site internet.

Thèmes