La Ville de Metz souligne son engagement dans la lutte contre l'homophobie

25 juin 2010

Très ému par l'agression homophobe, en plein centre-ville de Metz, d'une femme homosexuelle, Dominique GROS, Maire de Metz a voulu rencontrer la jeune victime pour lui exprimer son soutien et souligner l'engagement de la municipalité dans la lutte contre l'homophobie.

Dominique GROS avait été très choqué, l'été dernier, par l'agression d'une jeune femme homosexuelle et avait alors parlé « d'acte odieux ». En condamnant récemment un messin de 23 ans à cinq mois de prison ferme, le tribunal a reconnu le caractère homophobe de l'agression dont a été victime la jeune femme homosexuelle.

La lutte contre l'homophobie relève d'abord de la responsabilité de l'Etat et à cet égard, Dominique GROS est inquiet des menaces qui pèsent actuellement sur l'existence même de la HALDE, la Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l'Egalité. Le président de la République, Jacques CHIRAC n'avait-il pas lui-même déclaré, au moment de l'installation de la HALDE, il y a tout juste cinq ans, que celle-ci prenait ses racines « au plus profond des valeurs de la République » et que sa création répondait donc à « une exigence politique de première importance » ?

Pour autant, la Ville de Metz entend continuer à être présente sur le terrain de la lutte contre toutes les discriminations, et en particulier contre l'homophobie.

« Nous avons le devoir de combattre sans relâche le racisme, l'antisémitisme et l'homophobie. Il faut garantir à chacun le respect de sa dignité et de ses droits. C'est tout le sens de la lutte contre les discriminations, qui est au cœur de mon engagement politique » a souligné Dominique GROS, lors de son échange avec la jeune victime d'une agression homophobe.

« Je ne peux accepter que dans notre pays, dans notre ville, des citoyens soient agressés en raison de leur couleur de peau ou de leur orientation sexuelle » a aussi déclaré Dominique GROS.

Cette rencontre a également été l'occasion pour le Maire de Metz d'annoncer le soutien de la Municipalité à l'association SOS Racisme qui souhaite organiser, à partir de septembre prochain, jusqu'au mois de mai 2011, en lien avec le Centre Geoges Lacour et l'Association Messine Interfédérale et Solidaire de la Patrotte, un projet intitulé « Contre l'homophobie, Moteur...Action ». Ce projet qui s'adresse au public adolescent du secteur Metz-Nord Patrotte, sera construit autour d'ateliers réguliers de sensibilisation à la lutte contre toutes les formes de discriminations et plus particulièrement contre l'homophobie. La finalité de cette action est la réalisation de courts métrages mettant en avant le sujet abordé, et qui feront l'objet de projections dans les classes des adolescents ayant participé à la réalisation de ce projet, mais aussi à l'Hôtel de Ville. Un soutien financier de 2 000 euros sera proposé pour ce projet lors du prochain conseil municipal.

Thèmes