Nuit Blanche 3ème édition, vendredi 1er octobre 2010

1 juillet 2010

L'eau et les rêves

Photo d'illustrationMetz ville Culturelle est aussi une ville d'eaux et une ville d'îles. Pour cette troisième édition, vendredi 1er octobre, Nuit Blanche-Metz s'appuiera sur l'ouvrage L'Eau et les Rêves du philosophe Gaston Bachelard, pour inventer un parcours et une programmation artistiques et poétiques dédiés à la création contemporaine.

Visitez le site officiel : www.nuitblanchemetz.com

Le parcours prendra sa source à l'Hôtel de Ville, traversera la place d'Armes, et descendra en cascade jusqu'au quartier des Iles, en passant par la place de Chambre et celle de la Comédie. Ponts, places, édifices publics, culturels et religieux seront l'occasion pour les acteurs de cette nuit de développer une poétique tournée vers l'élément liquide et ce qu'il peut accueillir d'archipels, de pontons, d'installations aquatiques, de ports imaginaires, de phares et de caps, dans un espace dense et très architecturé.

Les limites de la Terre ferme, places et rues, rencontreront celles de l'Eau, sans oublier l'Air (marin) et le Feu qui signale les approches, l'arrivée au bon port. Pour une nuit, Metz se souviendra, par le biais de la création contemporaine, qu'elle repose en grande partie sur cette matière fluide, vaporeuse qui prête à rêver.

Vendredi 1er octobre, dès 18h, la frénésie et l'agitation de la Ville laisseront place à la sérénité, grâce à une soixantaine de projets invitant un public, de plus en plus nombreux chaque année, à embarquer dans ce flot poétique.

Les artistes, en véritable prestidigitateurs, revisiteront des lieux insolites, voire redoutés, tels le Lycée Fabert, la Caserne Ney, la Préfecture et aussi l'Hôpital Belle Isle, l'Hôtel de Police et le Tribunal… pour les métamorphoser en espaces prêtant à la rêverie et à l'enchantement.

Le jeune public ne sera pas en reste. Cette nouvelle édition accompagne le franc succès remporté par l'ouverture du Centre Pompidou-Metz et permettra aux enfants de prendre part à la féerie par le biais de nombreux ateliers décentralisés.

L'échange et le partage seront une fois de plus à l'honneur, grâce à un réseau renouvelé et composé de villes comme Paris, Bruxelles, Amiens, Mayenne, Strasbourg, Rennes, Thionville et Briey.

En attendant la Nuit est la grande nouveauté de cette édition. Des événements artistiques seront proposés une semaine avant la Nuit Blanche sur l'ensemble du territoire, dont un tournoi de foot aux règles revisitées, dimanche 29 septembre, sur un terrain hexagonal…

Thèmes