100 contributions pour sauver Envie d'Agir

6 octobre 2010

Visuel Envie d'Agir

Alors que le 12 août dernier, le Ministre en charge de la Jeunesse inaugurait l’année internationale de la Jeunesse (proclamée par l’ONU), une circulaire était diffusée le même jour signifiant la suspension du dispositif Envie d’Agir.

Une date suscitant une certaine forme d’équivoque quant à l’intérêt de la République Française vis à vis de sa Jeunesse.

Coeur de toutes les attentions lors de la divulgation des programmes politiques et des discours de campagne, les Jeunes attendent des actes forts pour les soutenir, les accompagner, les reconnaître pour ce qu’ils sont et ce qu’ils font et non pour ceux qu’on souhaiterait qu’ils soient ou qu’ils fassent.

Dans une société trop individualiste, Envie d’Agir c’est la bouffée d’oxygène dans cette jungle moderne que représente la société pour les porteurs de projets. L’autonomie ne se décrète pas, elle s’acquière, et comment imaginer meilleur moyen pour cela que de construire son propre idéal ?

En Lorraine, nous avons mis en place un club des Partenaires, exemple unique en France d’un rassemblement de collectivités, d’institutions et d’entreprises réunis autour des ambitions de la Jeunesse de notre Région. C’est Envie d’Agir qui en est le dénominateur commun, et qui nous étonne au quotidien de l’imagination, de la solidarité, de l’énergie, du courage, de l’ambition dont font preuve les Jeunes et qui à travers ses valeurs nous proposent un avenir prometteur.

Alors ne sacrifiez pas l’Envie d’Agir sur l’autel de la rigueur !

Pour vous convaincre de l’utilité de ce dispositif exemplaire pour la prise d’autonomie des Jeunes en France, vous trouverez dans ce livre d’or 100 contributions pour sauver Envie d’agir que je vous invite à découvrir avant toute décision irrémédiable.

Thomas Scuderi
Adjoint au Maire de Metz en charge de la Jeunesse
Energie Ancien lauréat Envie d’Agir

Consulter le livre d'or

couverture livre d'or

Thèmes