Au service de la proximité

21 octobre 2010

Photo de deux agents de la police municipale chez une commerçante

Sécurité routière, contrôles de stationnement, police de l'environnement, les missions dévolues aux agents de la police municipale sont variées. Parmi elles, Metz.fr a choisi de passer en revue les missions de la police de proximité qui gagne du terrain. L'ensemble des quartiers bénéficie de ce dispositif pour un mieux-vivre au quotidien.

Photo d'un agent de la police municipale en discussion avec un citoyenRedéployée dans les quartiers suite à la suppression de la brigade de nuit, la police municipale accompagne les citoyens dans leur vie de tous les jours. En plus des permanences tenues par les policiers municipaux dans les Mairies de quartier, les îlotiers des unités de quartier, c'est leur nom, quadrillent les secteurs dans lesquels ils sont affectés pour désamorcer les situations potentiellement conflictuelles au quotidien. Interlocuteurs privilégiés des habitants, ils établissent le dialogue avec les commerçants, les concierges d'immeubles et sont à même, selon les cas de figure, de transmettre les demandes auprès des autorités compétentes.

Etablir le contact

Des échanges plus fréquents ont par ailleurs été instaurés avec la Police Nationale, seule habilitée à intervenir de nuit après minuit. La encore il s'agit d'assurer une continuité du service rendu à la population à travers l'échange d'informations. « Créer des liens avec les habitants, c'est aussi se confronter à des problèmes de société. Même si nous ne pouvons les régler directement, nous privilégions le dialogue avec les réseaux sociaux via des réunions de veille sociale ». Cela vaut notamment pour les personnes en grandes difficultés ou sans domicile fixe.

Présence préventive

En plus du traitement des doléances, les agents affectés aux unités de quartier doivent anticiper afin d'agir et de prévenir les troubles à l'ordre public, les actes délictueux, les incivilités. Outre une présence préventive, ils assurent une mission d'aide et d'assistance, notamment aux personnes âgées, le contrôle du respect des arrêtés municipaux, du Code de la Route, celui de la loi sur les chiens dangereux sans oublier la recherche des véhicules épaves ou volés et la surveillance des bâtiments municipaux. Autre aspect très important de leur mission la prévention de l'installation des gens du voyage ainsi que le suivi des Opérations Tranquillité Vacances dans l'ensemble des quartiers messins.

3 questions à Danielle Heber-Suffrin, Adjointe au Maire en charge de la Sécurité et de l'État-Civil

Photo de Danielle Heber-Suffrin, Adjointe au Maire en charge de la Sécurité et de l'État-CivilMetz Magazine : Quel est le rôle de la police de proximité ?
Danielle Heber-Suffrin : Elle permet d'assurer un lien de cohésion avec les administrés. Depuis l'entrée en vigueur des permanences de quartier, en juin 2008, ils disposent d'un endroit proche de leur domicile, en mairie de quartier, où un agent va pouvoir enregistrer leurs demandes. C'est le lien idéal permettant une plus grande réactivité face aux problèmes rencontrés par nos administrés. Il s'effectue en étroite collaboration avec les Adjoints de Quartiers qui relayent les différentes doléances et informations vers les services concernés : Services Techniques, Unités de terrain de la Police Municipale, Police Nationale... etc.

MM. : Pourquoi avoir réorganisé le service de la police municipale ?
D.H-S. : Dans l'objectif de créer une présence quotidienne dans tous les quartiers aux créneaux horaires correspondant à la vie de la cité, de ses commerces, de ses écoles et ce, 365 jours par an. Pour ce faire, la brigade de nuit a été supprimée (de minuit à 4h du matin), les missions de la nuit relevant avant tout de la Police Nationale. Cela a permis d'optimiser le travail des équipes sur la base d'un horaire de 7 h du matin à minuit et de mettre en place des équipes d'îlotiers dans l'ensemble des quartiers de la ville afin de répondre au mieux aux attentes de la population.

MM. : Ce qui est également nouveau, c'est le travail en réseau ?
D.H-S. : En effet la police municipale travaille main dans la main avec la Police Nationale, la Justice, les partenaires sociaux, les représentants des associations de commerçants et des comités de quartiers nouvellement créés. Des groupes de travail thématiques ont été mis en place avec les associations de terrain et les éducateurs de rue afin de prendre en compte l'errance de ville ou les comportements dangereux liés aux engins motorisés. Des réunions opérationnelles hebdomadaires ont lieu avec la Police Nationale et un contact téléphonique permanent a été instauré entre les deux Postes de Commandement et l'encadrement de ces deux administrations.


En chiffres

144 agents constituent la Police Municipale.

3 000 c'est le nombre d'habitants au km² à Metz.

Dans la tradition des villes de l'Est de la France, Metz dispose d'une Police Municipale composée d'un effectif important et de moyens matériels toujours plus performants : automobiles, motocyclettes, VTT, moyens de protection, de communication... etc. Elle intervient sur 350 km de voirie publique et un plateau piétonnier de 52 000 m².

Thèmes