Une victoire pour l'Envie d'Agir en France

4 novembre 2010

Pour faire suite au rassemblement qui s'est tenu ce mercredi 3 novembre à l'Assemblée Nationale pour sauver le dispositif Envie d'Agir, Thomas Scuderi, adjoint au Maire de Metz délégué à la Jeunesse, se réjouit de la décision prise par le Ministre de la Jeunesse de revenir sur son choix de supprimer ce programme d'aide aux jeunes porteurs de projets. La mobilisation importante des parlementaires mais également d'anciens lauréats, d'accompagnateurs et de partenaires d'Envie d'Agir a porté ses fruits puisque le Ministre s'est engagé en commission au Sénat à maintenir le dispositif.

Thomas Scuderi lance maintenant un appel à la vigilance auprès de l'ensemble des députés. A l'occasion du vote du budget qui aura lieu ce vendredi 5 novembre à l'Assemblée Nationale, il préconise le vote d'un amendement gouvernemental permettant d'inscrire une ligne de crédit dédiée à Envie d'Agir soit 3,6 millions d'euros.

L'élu messin tient à souligner l'engagement du Sénateur UMP Christian Demuynck, rapporteur au Sénat du Service civique, de François Rebsamen, Sénateur-Maire de Dijon et de Marie-Jo Zimermann, Députée de Moselle. Il remercie tous les députés présents à la conférence de presse ou ayant signifié leur soutien en interpellant le Gouvernement ainsi que toutes les personnes qui se sont mobilisées pour la sauvegarde d'Envie d'Agir.

Le Livre d'or « 100 contributions pour sauver Envie d'Agir »

Télécharger le Livre d'or

Thèmes