L'art dans les quartiers

14 décembre 2010

Photo d'enfants et de Dominique Fabuel lors d'un atelier-théâtre

Photo de Dominique Fabuel, Compagnie ASTROVAfin de soutenir l'action publique des institutions et associations culturelles locales, la Municipalité a choisi d'accompagner sur trois ans, cinq structures associatives dans leur démarche de résidence artistique en quartier. Découverte d'un atelier-théâtre à l'école de la Miséricorde.

Rendre les pratiques culturelles plus accessibles en les développant dans les quartiers est l'objectif souhaité par la Ville de Metz. En permettant une visibilité plus régulière des artistes, la Municipalité entend bien construire un maillage culturel plus fort sur le territoire messin. Pour les artistes, tout l'enjeu est d'aller à la rencontre du public en créant des espaces de rencontres et de discussions autour des oeuvres et actions menées (expositions, débats, rencontres, sorties d'ateliers...) avec les écoles, les maisons de retraite ou encore des ateliers publics.

Le club des cinq

L'Ensemble Stravinsky, le Centre d'art contemporain Faux Mouvement et les compagnies Pardès Rimonim, Astrov et pH7 développent ainsi les pratiques artistiques au bénéfice du public scolaire, senior, voire tout public, en mêlant diverses disciplines telles que théâtre, danse, arts plastiques, musique ou encore photo, vidéo et musique. Le repérage des groupes scolaires partenaires a été établi en lien avec l'Inspection Académique de la Moselle et le service des Affaires Scolaires de la Ville. L'orientation sur les maisons de retraite et foyers logements a été réalisée avec l'aide du Centre Communal d'Action Sociale de Metz. Enfin, le service Action culturelle collabore conjointement avec le service Politique de la Ville dont les champs d'action se rejoignent sur certains quartiers.

A la Miséricorde

La compagnie de théâtre Astrov propose depuis la rentrée un travail de sensibilisation autour de l'expression théâtrale avec trois classes de l'école de la Miséricorde (également à l'école des Isles). Si les enfants ont eu un peu de mal au début à dépasser leur timidité, l'atelier-théâtre du mercredi avec Dominique Fabuel est devenu un moment très attendu : « au départ, ils étaient assez individualistes. Ensuite, au travers des exercices de technique de jeu, ils ont appris à s'ouvrir, à se décontracter et à construire un groupe soudé dans un esprit ludique. Ils apprennent aussi à respecter l'autre et à accroître leur confiance en soi. Ils assimilent de vraies valeurs », souligne l'intervenante, également costumière et décoratrice. La petite troupe envisage la préparation d'un spectacle lié à la création de Jean de Pange, Dom Juan de Molière, interprété à l'Opéra-théâtre de Metz Métropole en octobre. Un projet que l'école souhaite associer aux autres ateliers « 3 A : Atelier Apprendre Autrement » du mercredi, à savoir l'anglais, la musique et les arts créatifs.

Renseignements

www.misericorde.info

Thèmes