AccueilActualité > 2011 > Le Printemps des Citoyens 2011

Le Printemps des Citoyens 2011

affiche du printemps des citoyens 2011

Plus d'infos

« Découvrir les pratiques démocratiques dans les autres villes de France et de la Grande région pour s’en inspirer au quotidien » est le fil conducteur de cette nouvelle édition du Printemps des Citoyens. Pour témoins, les villes invitées telles que Amiens, Caen, Grenoble, Reims, Strasbourg, Lille ou plus proches de nous comme Thionville, Nancy, Forbach sans oublier celles de la Grande Région Luxembourg, Trèves, Sarrebruck feront partager leur perception de la démocratie participative et inviteront les citoyens à réfléchir sur les nouveaux moyens et processus de dialogue entre municipalité et habitants. « Le dialogue est nécessaire pour mener à bien des projets répondant aux attentes de la population », explique Patricia Sallusti, Adjointe au Maire chargée de la Citoyenneté et de la Démocratie Participative.

Edition 2011 : 4 jours de programmations du 5 au 9 avril 2011

Au rang des nouveautés, le Printemps des Citoyens investira les quartiers messins les jours précédant la tenue des assises. Vous pourrez par exemple assister à une lecture-débat à la librairie Géronimo, à un café citoyen, à des « tronches de vie » (pièce de théâtre participative d’improvisation par la compagnie Crache-texte) ou aux rencontres organisées par votre Comité de Quartier. Retrouvez le programme complet de la semaine sur le site de la ville (www.metz.fr) et dans les Mairies de Quartiers.
La journée du 9 avril, celle des assises de la Citoyenneté, est consacrée aux échanges d’expériences et de réflexions en deux temps : le matin dédié à des ateliers thématiques et l’après-midi une courte synthèse des ateliers précèdera une table ronde sur le thème : Qui représente qui ? Les crises de la représentativité.
Et ce n’est pas tout ! Sur la place de la République des panneaux rendront compte du travail des comités de quartier et des différentes instances, une exposition présente toutes les « graines de citoyens » de l’année 2010 ; une autre manière de valoriser toutes les participations.

Dispositif participatif : déjà plus de seize années de travail et de lien social !

Depuis l’installation en 2009 des onze Comités de Quartiers, du Conseil municipal des Enfants, du Conseil Economique et Social Local et du Conseil local à la vie étudiante, l’engagement de ces 582 membres bénévoles a été soutenu. Ce sont plus de 30 réunions plénières des instances ( moment de bilan annuel, d’échange avec les élus et la population) sans compter les 90 réunions ordinaires rassemblant l’ensemble des membres d’un Comité de Quartier ou les 405 réunions de groupes de travail ou d’équipes d’animation des Comités auxquelles il faut ajouter 51 réunions publiques, les 92 réunions de Commissions du CME, les 70 réunions des Commissions du CESL, les 5 ateliers urbains, les sessions de formations à la conduite de projet participatif ou à l’animation des comités de quartier.
Au total ces 800 réunions correspondent à plus de 36 600 heures de travail bénévole soit plus de 16 années de travail !!!
Mais, le bilan ne saurait se réduire à des chiffres. Ces deux années ont aussi été l’occasion pour tous ces messins engagés dans le dispositif de démocratie participative de se rencontrer, d’échanger, de se connaître, de s’ouvrir sur leur quartier au travers d’animations populaires, en un mot de créer du lien social.

3 questions à…

Patricia Sallusti, Adjointe au Maire chargée de la Citoyenneté et de la Démocratie Participative.

Que signifie le titre « Démocratie Participative, ici et ailleurs » ?
N’y voyez pas un titre prémonitoire (et pourtant !) par rapport aux évènements en cours dans plusieurs pays du sud car quand il a été choisi il n’y avait encore aucun signe de ces mouvements.
A la différence de l’an passé où nos concitoyens étaient les témoins ; cette année pour mûrir notre réflexion collective pour aller plus loin dans la mise en œuvre de ce processus démocratique ; nous avons éprouvé la nécessité de confronter, de d’échanger des pratiques déjà mises en œuvre depuis longtemps par d’autres villes sur le dialogue et la participation afin de pouvoir nous en inspirer ou adapter ce qui existe.

Quelles-sont vos attentes pour cette seconde édition ?
J’espère que ce printemps sera aussi revigorant, aussi réjouissant et rassembleur que ce que nous donne à voir tous ces peuples. J’espère que le public répondra présent, c’est un printemps que nous voulons largement ouvert à tous !

Quelles-sont les perspectives à venir ?
Depuis trois ans le dialogue entre les habitants et la Ville s’est développé autour des questions relevant du cadre de vie et du vivre ensemble. Cela s’est traduit par une participation de plus en plus active à des projets municipaux par les débats. Nous devons aller encore plus loin afin de nous inscrire dans le mouvement international de reconnaissance de la place des citoyens comme acteurs. Il faudrait que chaque messin soit impliqué dans des démarches de participation à chaque étape de l’élaboration, de la mise en œuvre à l’évaluation des projets. Pour cela il faut viser des approches thématiques à l’échelle de la ville et une approche territoriale dans les 11 quartiers !


Bouton précédentPrécédent - SuivantBouton suivant

Thèmes