Éviter les débordements grâce au bassin du square Dornès

12 septembre 2011

Illustration du bassin du square Dornès

Depuis le mois d’avril, Haganis, régie opérationnelle de Metz Métropole, réalise la construction d’un bassin de rétention de 2000 m³, pour protéger le quartier et ses riverains des débordements de l’égout.

En effet, en cas d’orage, les eaux arrivaient en trop grande quantité dans le collecteur unitaire de la rue des Loges, qui ne pouvait les absorber sans débordement. Ce fut le cas lors des épisodes pluvieux de l’année 2007. La solution consiste en la création d’un bassin de stockage enterré, d’un volume de 2000m³, permettant de restituer les eaux dans le réseau en débit régulé.
La construction du bassin, envisagée dès l’été 2010, a été différée après que les études de sol finales ont révélé la présence d’une nappe phréatique à seulement 10 mètres de profondeur. Impossible dans ce cas de créer, à un coût raisonnable un bassin classique.

Haganis a donc repris les études et choisi une solution technique adaptée : la création d’un bassin moins profond, plus étendu, réalisé en cadre préfabriqués de béton. C’est l’entreprise SADE qui est chargée des travaux. Elle installe 7 rangées de 17 cadres, mesurant chacun 4 mètres de haut sur 2,5 mètres de large. Pas de grand trou ouvert sur toute la surface du square mais 3 tranchées ouvertes et refermées l’une après l’autre, au fur et à mesure de la pose des rangées de cadres. Celles-ci seront ensuite connectées entre elles pour permettre aux eaux de remplir le bassin et de stocker le brusque afflux par temps de pluie. Le tout est installé à 7 mètres de profondeur et recouvert par une couche de terre d’au moins 1,50 mètre.

Photo d'un cadre
Photo du chantierPhoto du chantier

Par temps de pluie, l’afflux d’eaux remplira les 7 rangées du bassin. Le volume choisi, 2000 m³, permet de faire face à une pluie centennale, dont la probabilité d’apparition sur une année est de 1 sur 100, en terme de débit.

Les habitants du quartier ne devraient donc plus connaître d’inondations de la voirie et des caves. A condition bien sûr d’avoir doté leur sous-sol, s’ils en ont un en contrebas de la voirie, d’un système anti-reflux réglementaire (clapet anti-retour, pièce hermétique...). En effet, la canalisation d’assainissement est calculée pour fonctionner sur toute sa hauteur, notamment pour faire face à l’afflux par temps de pluie. Si le sous-sol est en contrebas de la voirie et si le réseau est « en charge », la canalisation d’évacuation des eaux usées de l’habitation est très normalement, selon le principe des « vases communicants », remplie par l’eau de l’égout. Il est donc important d’empêcher ce retour en installant un système efficace de protection.

Les travaux du square Dornès se dérouleront en plusieurs étapes, d’avril à décembre 2011. Circulation et stationnement sont modifiés durant cette période, conjuguant au mieux les impératifs du chantier et les besoins des riverains. A l’issue, le square sera remis en herbe

Le budget de l’opération, d’environ 1,4 millions d’euros, est financé à parts égales par Metz Métropole et HAGANIS. Il s’agit là d’un des plus importants chantiers de l’année pour HAGANIS, tant en termes financiers que techniques.

Calendrier de l’opération - Modification de la circulation et du stationnement

Étape 1 : à partir du 18 avril et en mai

Étape 2 : mai 2011

Étape 3 : de mai à novembre 2011

Ce calendrier est donné à titre indicatif, sous réserve d’aléas de chantier.

Thèmes