Convention Objectif Eau 2020

13 décembre 2011

Photo de la signature de la convention-cadre par Luc Allard, Directeur de la régie Haganis, Paul Michelet, Directeur général de l'Agence de l'eau Rhin-Meuse, Dominique Gros, Maire de Metz et Marc Seidel, 20e Vice-Président du Bureau Président de la Commission Infrastructures et réseaux de Metz Métropole

Photo de Marc Seidel, 20e Vice-Président du Bureau Président de la Commission Infrastructures et réseaux de Metz Métropole, Paul Michelet, Directeur général de l'Agence de l'eau Rhin-Meuse, Dominique Gros, Maire de Metz et Luc Allard, Directeur de la régie Haganis
Photo du public

Metz Métropole, HAGANIS, la Ville de Metz et l'Agence de l'eau Rhin-Meuse ont signé le 12 décembre dernier une convention-cadre engageant les 4 organismes sur les 10 prochaines années. Objectifs : au travers d'actions cohérentes et complémentaires, préserver la ressource en eau et restaurer le milieu naturel.

Eau et santé : améliorer la qualité sanitaire des eaux destinées à la consommation humaine et à la baignade.

La Ville de Metz a engagé par délibération du 1er juillet 2010 la procédure de déclaration d'utilité publique (DUP) pour la protection des captages d'eau potable du Rupt de Mad (ressource principale de la Ville de Metz) et du canal de Jouy (ressource de secours). Pour cela, 2 régularisations administratives sont nécessaires pour chacune des 2 ressources : autorisation de prélèvement d'eau dans le milieu et déclaration d'utilité publique des périmètres de protection des captages d'eau destinée à la consommation humaine.

Ces procédures permettent d'aborder des sujets très variés : débits réservés pour assurer la vie piscicole en toute circonstance, différents usages de l'eau et du lac de Madine notamment, analyses d'eau, vulnérabilité des ressources, gestion du canal de Jouy. La Ville de Metz a donc constitué un groupe de travail pour étudier avec tous les partenaires concernés les aspects techniques et réglementaires.
Les premiers dossiers pourraient ainsi être déposés courant 2012, afin de lancer les enquêtes publiques qui déboucheront sur les arrêtés préfectoraux correspondants.

La Ville de Metz poursuit également ses efforts pour améliorer le rendement de son réseau d'eau potable, pour élaborer des procédures de secours permettant le maintien du service de distribution d'eau aux abonnés en cas de crise. Elle travaille aussi à divers bouclages et maillages pour assurer l'approvisionnement continu et de bonne qualité de l'eau distribuée (sécurisation de la conduite de Corny, de celles de Peltre et Jury dans le cadre du doublement de l'alimentation du syndicat des eaux de Verny...).

Après Strasbourg, l'agglomération messine est la 2e du bassin Rhin-Meuse à s'engager sur les 10 prochaines années.

Thèmes