Un lien d'acier entre deux quartiers

19 décembre 2011

Le quartier de Queuleu est maintenant relié directement au Centre-Ville et au Sablon par une nouvelle passerelle de 60 mètres et 102 tonnes d’acier, installée le 19 décembre dernier sur les berges de la Seille.

Un chantier d’envergure

Le chantier fut colossal pour mener à bien cette entreprise lancée depuis le 15 octobre dernier. Dessinée par l'architecte Brigit de Kosmi et imaginée comme un berceau d'acier, « la passerelle est d’abord arrivée en 10 morceaux qu’il a fallu assembler sur place », explique Dirk Thys, chef de chantier de l'entreprise belge Van Laere - Anmeco. « Ensuite, la grue, qui peut soulever jusqu’à 600 tonnes, est arrivée à Metz la semaine dernière par convoi exceptionnel ».

Un important dispositif de sécurité a été mis en place pour encadrer la pose spectaculaire de cette passerelle d’acier. « Nous avons bouclé un large périmètre pour ne prendre aucun risque durant cette opération périlleuse », souligne Claude Batsch, coordonnateur « Sécurité Protection Santé ».

Une pose spectaculaire

L’opération a duré plus de 3 heures pour faire pivoter la passerelle, et la poser sur ses culées de part et d’autre de la Seille. « Nous avons eu de la chance pour le levage, car la tempête s’est calmée. Nous avons eu des conditions froides, mais optimales », indique Dirk Thys.
Le chantier de la passerelle n’est pas terminé pour autant. « Il faut encore procéder à la pose du plancher, des rambardes et de l'éclairage. Si les conditions météo ne sont pas trop défavorables durant cet hiver, la passerelle sera terminée fin janvier. Les habitants pourront alors l’emprunter dès le mois de février 2012 », annonce Dirk Thys.

Paroles de quartier

Xavier, habitant de Queuleu : « Cette passerelle va nous éviter de faire un grand tour par la piscine Lothaire pour rejoindre le Centre-Ville, nous allons gagner du temps »,

Jean-Claude, habitant de Longeville-les-Metz : « Ce sera très agréable d’emprunter cette passerelle à vélo pour aller à Magny »

Claudine, habitante rue aux Arènes : « C’est une belle œuvre d’art. La passerelle ressemble un peu au maillage en bois du Centre Pompidou-Metz »,

Germain, habitant de Queuleu : « Avec ce passage, ce sera plus pratique et plus direct pour tous nos trajets. Nous sommes moins excentrés des activités du Centre-Ville » 

Thèmes