Le chantier de l'église Notre-Dame :
une restauration hors du commun

17 janvier 2012

Bâche devant l'église Notre-Dame

Histoire de l'église Notre-Dame

L'église Notre-Dame constitue un exemple de l'architecture de la Contre-Réforme, ce mouvement initié par la papauté pour affirmer le catholicisme face à la Réforme protestante. Elle est de style classique, qui se distingue par la sobriété de son ornementation et un retour aux formes antiques.

Son édification elle-même est symbolique puisqu'elle est construite par les Jésuites en 1665 à l'emplacement d'un temple protestant. Celui-ci a été érigé un siècle plus tôt, en 1576. Les Jésuites, membres de la Compagnie de Jésus, participent activement à la Contre-Réforme. L'église Notre-Dame est achevée en 1741. Elle représente un manifeste de la Contre-Réforme, à tel point qu'elle est surnommée "l'église du Crève-Cœur" par les protestants messins.

Les Jésuites occupent l'église jusqu'en 1762, date à laquelle leur ordre est supprimé. Ils sont alors remplacés par des moines venus de l'abbaye bénédictine Saint-Symphorien. Mais ils sont chassés pendant la Révolution et l'église est alors remployée à des fins laïques. Elle devient le lieu de réunion du club des Jacobins et de la Société Populaire en décembre 1793 puis le temple décadaire de Metz en 1795 (lieu d'un culte laïque et républicain, qui sera rapidement supprimé). Le culte catholique est rétabli en 1803 et l'église retrouve sa vocation initiale.

L'église connaît, au cours de son histoire, plusieurs événements marquants.

Louis XV dit le Bien-Aimé doit son surnom à l’église. De passage à Metz pour son trajet vers le front de l’Est en 1744, le roi tombe gravement malade. Persuadé de son décès prochain, le peuple se mobilise massivement pour prier, et prouve ainsi l’amour qu’il porte à son roi. Après avoir oscillé entre la vie et la mort, Louis XV guérit miraculeusement. Notre-Dame célèbre alors une messe d’Action de Grâce pour sa guérison, durant laquelle un Te Deum –hymne chrétien- est chanté. De cet épisode résulte le surnom de « Bien-Aimé », qualificatif adopté par tout le pays.

Paul Verlaine est baptisé en 1844 dans l’église Notre-Dame.

Notre-Dame … une halle au blé !
En 1796, l’église se destine à devenir un marché de vente en gros de blé. Les moyens financiers de la ville étant au plus bas, le projet porté par Le Brun est abandonné, puis oublié.

L'église Notre-Dame,  Prillot, début XXème siècle © Bibliothèques-Médiathèques de Metz Département patrimoine

Bouton précédentPrécédent - SuivantBouton suivant

Thèmes