59e Journée Mondiale des Lépreux, 28-29 janvier 2012

23 janvier 2012

Affiche de la campagne

La lèpre reste un fléau humanitaire !
Plus de 210 000 nouveaux cas sont détectés chaque année dans le monde. 10 % sont des enfants.
Pour la 59e Journée Mondiale des Lépreux, 10 000 quêteurs bénévoles de l'Ordre de Malte France collecteront les dons du public qui permettront de soutenir la recherche médicale, de dépister, soigner, réinsérer les patients et former le personnel santé.

Financement de MALTALEP, un des programmes les plus importants de soutien à la recherche contre la lèpre

La recherche contre la lèpre a besoin de financements. Seuls des outils de diagnostic précoce et un vaccin permettront d'éradiquer la maladie.

L'Ordre de Malte France a créé en 2006 un programme de recherche unique en Europe : le programme Maltalep.

Ce programme, reconnu par l'O.M.S., attribue chaque année deux bourses : l'une dédiée à la recherche fondamentale pour comprendre les mécanismes de la maladie et l'autre affectée à la recherche clinique appliquée pour la mise au point des nouveaux outils de diagnostic et thérapeutiques.

Sur le terrain dans 14 pays parmi les plus touchés

Inde, Brésil, Niger, Laos, Cambodge, Vietnam, Égypte, Guinée, Cameroun, République de Centrafrique, Sénégal, Mauritanie, Gabon, et Bénin, l'Ordre de Malte France s'y donne pour mission de :

Dépister et soigner

Le dépistage et le traitement constituent la clé de voûte essentielle de ce combat contre la maladie. En collaboration avec les plans nationaux de lutte contre la lèpre (signature de convention), l'Ordre de Malte France participe au dépistage dans les dispensaires et prescrit et fournit des traitements au moyen de la polychimiothérapie (PCT), qui guérit la maladie.

Réinsérer les malades grâce à la chirurgie réparatrice et à la rééducation fonctionnelle
15 000 personnes sont exclues de la société à cause des séquelles visibles de la lèpre (mains, amputations des jambes, cécité...). L'Ordre de Malte France met en place des programmes de chirurgie réparatrice, d'appareillage et de rééducation fonctionnelle pour aider les anciens malades à se réinsérer professionnellement et socialement.

En 2011, 2,5 millions de lépreux guéris souffrent de séquelles invalidantes. S'ils sont considérés comme guéris, ils souffrent physiquement, psychologiquement et surtout socialement car leur prise en charge est inexistante dans ces pays d'endémie.

Former les médecins et les personnels de santé

Pour que chaque pays soit autonome dans le traitement de la lèpre, l'Ordre de Malte France s'est engagé, depuis 1990, dans la formation du personnel médical et dans le transfert de savoir-faire pour la réhabilitation des malades.

En partenariat avec des universités de médecine françaises, il assure la formation chirurgicale, l'équipement de blocs opératoires... essentiellement en Asie du Sud-Est.

Quels budgets pour quelles actions ?

35 € pour guérir un enfant atteint de la lèpre multibacillaire

52 € pour guérir un ulcaire plantaire (soins, cicatrisation et chaussures adaptées)

79 € pour guérir un adulte atteint de lèpre multibacilière

28 et 29 janvier 2012 : la générosité doit être au rendez-vous

Malgré les difficultés que rencontrent les organisations caritatives, l'Ordre de Malte France espère dépasser le montant de collecte de l'année précédente, soient plus de 801 000 €.

Pour faire un don : www.ordredemaltefrance.org.

Thèmes