Des investissements pour les écoles messines

21 février 2012

Photo d'illustration

La Ville de Metz poursuit son effort de valorisation du patrimoine scolaire en conciliant trois dimensions essentielles : la qualité d'accueil, l'accessibilité aux personnes à mobilité réduite et l'efficacité énergétique.

Lors du Conseil Municipal du 23 février dernier, les élus se sont prononcer sur la dépense de 2 493 180 € consacrée aux investissements sur le patrimoine scolaire.

Le Maire, Dominique Gros, rappelle d'ailleurs un engagement de la Municipalité, à savoir « qu'une école au moins par quartier sera accessible d'ici à 2015 afin de répondre à la norme d'accessibilité ».

Rénovation et accessibilité : 1 410 610 €

Parmi les principales opérations, la rénovation de l'école Auguste Prost, initiée en 2010 avec la rénovation du restaurant, sera achevée cet été (167 000 €).

Cette école offrira un cadre d'apprentissage optimisé, mais aussi :

Le programme de travaux 2012 se caractérise par un effort sur la mise en accessibilité du patrimoine scolaire. En effet, 915 000 € sont consacrés à ces travaux qui comportent trois opérations particulièrement importantes : mise en accessibilité des écoles Saint-Eucaire (289 460 €), Magny Plaine (325 740 €) et Jean-Monnet à Bellecroix (258 000 €). Dans ces trois écoles, il s'agira notamment de créer et d'équiper des cages d'ascenseur. 42 000 € sont également consacrés à l'accessibilité PMR et à la signalétique dans diverses écoles.

Programme d'efficacité énergétique : 782 570 €

En 2012, le programme d'efficacité énergétique est doté de 782 570 €. Parmi les différentes opérations prévues (isolation de façade, remplacement de menuiseries, remplacement de radiateurs), une dernière tranche de remplacement des menuiseries à l'école Erckman Chatrian permettra de clore le traitement de cette école et de réduire ses consommations d'énergie (145 000 €).

300 000 € pour les petits investissements dans les établissements

Petits travaux de peinture, jeux de cours, réfection d'enrobés...

Bientôt les cours d'écoles...

La Ville souhaite également renforcer la dimension éducative des bâtiments et de leur usage. Ainsi, un travail partenarial sera conduit cette année avec l'Inspection Académique sur la question des cours d'écoles et de leur utilisation. « Il nous faut réinterroger tous les espaces de vie pour les enfants », conclut Danielle Bori, Adjointe au Maire chargée de l'Education.

Thèmes