Aide au premier départ en vacances

24 avril 2012

Photo d'enfants pendant une randonnée

A travers son Pôle Solidarité, la Ville de Metz s'est fortement engagée pour permettre aux enfants des familles à revenus modestes de partir en vacances. 100 jeunes Messins partiront cet été en vacances grâce au dispositif « Aide au premier départ en centres de vacances », financé par la Ville de Metz et le CCAS.

Pour favoriser l'égal accès à tous les enfants et adolescents aux séjours en centres de vacances, la Ville de Metz et le CCAS ont décidé de s'associer à l'opération proposée par l'Association Jeunesse au Plein Air. L'association Jeunesse au Plein Air, qui regroupe 23 associations organisatrices de centres de vacances, développe un dispositif qui vise à favoriser le premier départ en faisant bénéficier les familles d'une aide financière significative permettant à leurs enfants de partir grâce notamment à la mobilisation des collectivités.

Le CCAS apportera une aide pour les familles messines bénéficiaires de bons CAF afin que leurs enfants puissent partir pour un premier séjour. Celle-ci sera fixée à 100 € pour un séjour allant jusqu'à 7 jours et à 160 € pour un séjour supérieur à 7 jours et concernera 100 enfants de 4 à 17 ans.

Cette démarche s'inscrit dans la continuité des actions menées tout au long de l'année par la Ville de Metz dans un but éducatif et d'éducation à la citoyenneté, tout en favorisant la mixité en permettant la rencontre de jeunes d'origines sociales et culturelles différentes. Pendant l'été, la Ville propose aux enfants et aux jeunes l'opération « animation estivale », qui restent dans la commune. Elle soutient en parallèle les associations messines qui organisent des accueils de loisirs ou des départs collectifs en centres de vacances.

Ce projet a été présenté à la presse le 23 avril dernier, lors de la conférence précédant le Conseil Municipal.
Selon Thomas Scuderi, Adjoint au Maire de Metz, chargé de la Jeunesse, de la Vie associative et socio-éducative et de l'Animation de la Jeunesse, « ce dispositif s'inscrit dans le cadre du bouclier social mis en place par la Municipalité pour combattre les inégalités. C'est souvent durant l'été que se joue cette mise en abîme de l'injustice sociale flagrante. Nous avons donc développé une série de réponses à ces différences, incarnée, entre autres, par cette aide au premier départ en vacances ».

Lors du Conseil Municipal du 26 avril, les élus se prononceront sur l'adhésion au dispositif « Aide au premier départ en vacances » mis en place par l'Association jeunesse au Plein Air pour promouvoir les séjours en centres de vacances et favoriser le premier départ en réduisant les obstacles financiers et psychologiques défavorables.

Thèmes