Cultivons la terre en ville !

3 mai 2012

Photo de jardins

Photo d'un jardinier
Photo d'un jardinPhoto d'un jardinierPhoto d'un épouvantail

Les jardins urbains fleurissent à Metz pour permettre à chaque citadin de cultiver la terre. Isabelle Kaucic, Adjointe au Maire chargée de la Politique de la Ville et du Logement, a présenté en conférence de presse le principe des jardins familiaux ainsi que les projets de parcelles cultivables à venir.

Qu'est-ce que c'est ?

Les jardins familiaux sont des parcelles de terrain mises à la disposition des habitants par la Municipalité et gérés par le service Politique de la Ville. Un agent est notamment chargé des relations de terrain avec les bénéficiaires, qui sont locataires des parcelles. La culture de la terre y est individuelle. Robert Costa dispose d'une parcelle située avenue des Deux Fontaines à Metz-Nord depuis 3 ans. Il vient chaque jour cultiver « son bout de paradis » et y retrouve ses voisins de parcelles, Jessica et Manuel, avec lesquels il échange des recettes et des conseils. « Ici tout le monde s'entend bien. On jardine dans un esprit fraternel », explique Robert.

Où sont-ils situés ?

On compte actuellement à Metz, 85 sites dédiés aux jardins familiaux avec 569 parcelles cultivables. Ils se situent à Borny (10 sites pour 214 parcelles), Magny (13 sites pour 99 parcelles), Metz-Nord/Devant-les-Ponts (29 sites pour 197 parcelles), Plantières-Queuleu (2 sites pour 2 parcelles), Sablon (1 site pour 1 parcelle), Vallières (27 sites pour 45 parcelles) et à l'extérieur de la ville (3 sites pour 11 parcelles).

Comment en bénéficier ?

La Ville de Metz porte une attention particulière à ce que les jardins familiaux bénéficient en majorité à des familles habitant en logement social. Aujourd'hui, aucune condition de ressources n'est exigée pour les candidats à la location. Le service Politique de la Ville s'assure simplement que le demandeur est bien domicilié à Metz et qu'il ne bénéficie pas, à titre locatif ou de propriétaire, d'un espace assimilable à un jardin. Les tarifs appliqués sont bas afin de permettre à des familles à revenus modestes d'en bénéficier. Pour 2012, il faut compter 6,34 €/are/an pour des jardins non équipés, 8,48 €/are/an pour des jardins clôturés et 12,72 €/are/an pour des jardins semi-aménagés (eau ou abris et clôture). A titre d'exemple, une famille qui dispose d'un jardin d'une surface de 2 ares s'acquitte d'une redevance annuelle de 20 à 30 €. Pour louer une parcelle, il suffit de compléter une fiche d'inscription, disponible en Mairie de quartier. Toutes les demandes enregistrées sont placées sur liste d'attente. Les jardins sont ensuite attribués par ordre de priorité chronologique, selon le quartier demandé.

Les projets à venir

Afin de satisfaire au mieux les demandes de parcelles en attente (actuellement 263), la Municipalité s'est engagée à créer une centaine de parcelles nouvelles chaque année entre 2012 et 2014. Dès cette année, 46 jardins à Borny, 20 à Magny et 5 à Metz-Nord viendront s'ajouter aux 41 prévus à Devant-les-Ponts, sur la ZAC du Sansonnet. Les quartiers de Bellecroix et de Vallières, qui n'en disposent pas ou peu pour l'instant, font l'objet de projets qui seront prochainement présentés à leurs habitants.

Elle a dit...

« Disposer d'un lopin de terre, lorsque l'on vit en immeuble, permet à de nombreuses familles de cultiver par elles-mêmes les fruits et les légumes nécessaires à leur consommation. Le bénéfice est triple : diversité de l'alimentation, activité de plein air et économies substantielles réalisées en fin de mois. Ce dernier aspect est capital pour de nombreux bénéficiaires qui habitent dans les quartiers populaires », Isabelle Kaucic, Adjointe au Maire chargée de la Politique de la Ville et du Logement.

Thèmes