Quel avenir pour Bon Secours ?

18 juin 2013

Thème : Urbanisme


Le 12 juin dernier, une réunion publique,  à l'initiative de la Ville de Metz, s'est déroulée au gymnase de l’école primaire Sainte-Thérèse au sujet de l’avenir de Bon Secours, en présence du Maire et des élus. Plus de 200 habitants du quartier ont répondu à l'invitation.

Le dialogue compétitif

Le Maire a tout d’abord expliqué aux habitants la méthode du dialogue compétitif, procédure de sélection du maître d’œuvre engagé par la Ville de Metz afin de conduire les travaux de déconstruction et de réaménagement du site. Au vu de la complexité du projet et des enjeux urbains que celui-ci représente, la Ville a souhaité procéder à un dialogue compétitif pour permettre des échanges entre la collectivité et les équipes admises à concourir, suivre l'évolution de leurs réflexions, tout au long du processus de consultation.

Les équipes admises à concourir comprendront obligatoirement les compétences suivantes : urbanisme, voirie et réseaux divers, paysagisme, environnement et architecture. Les candidats sélectionnés seront convoqués individuellement à participer aux différentes phases de dialogue au cours desquelles ils identifieront et définiront les moyens propres à répondre au mieux aux besoins et aux exigences de la Ville de Metz.

Les discussions permettront aux candidats d’améliorer, de compléter et de modifier leur proposition. Pendant cette période, la Ville a l’obligation de respecter la confidentialité et la propriété intellectuelle des solutions techniques et/ou organisationnelles proposées par les équipes. La procédure de dialogue compétitif prendra environ 8 mois.

Accueil des premiers nouveaux habitants en 2018

L’analyse des candidatures et la notification ont eu lieu et les trois équipes ont été retenues. Dès juillet, ces trois équipes visiteront le site, puis des réunions de travail entre les équipes et une commission technique auront lieu jusqu’au mois de décembre 2013. Cette étape est confidentielle, en effet chacune des équipes ne doit pas être informée du travail de l’autre. Le rendu final des projets sera ensuite remis par les équipes en janvier 2014, le comité consultatif donnera son avis sur les trois projets et enfin le choix du projet retenu sera annoncé fin février 2014. 

Une fois l’urbaniste sélectionné, l’ordre dans lequel les différentes phases du projet seront réalisées sera déterminé. Après le désamiantage et la déconstruction du site en 2015, les premiers travaux seront lancés en 2016 pour que le site accueille ses premiers nouveaux habitants en 2018.

Situation actuelle et devenir du quartier

Lors des échanges entre les habitants et les élus, plusieurs questions ont été abordées à la fois sur la situation actuelle et sur le devenir du quartier. Le Maire a ainsi annoncé la création d’une résidence pour personnes âgées dans les annexes de Bon Secours. La dimension intergénérationnelle a été abordée à plusieurs reprises. Le Maire a rappelé l’ambition de faire cohabiter les seniors et les jeunes ménages dans un même quartier. 25 à 30% de logement sociaux sont toujours prévus dans les projets permettant de garder les jeunes ménages avec enfants en ville. Pour Dominique Gros, « la démographie est une bataille permanente ». En effet, magré un taux de vacance important (mais qui n'est pas plus élevé que dans d’autres villes), différents facteurs démographiques, comme la décohabitation (c'est-à-dire le fait que des couples se séparent), nécessite la construction de 500 nouveaux logements par an, si l'on souhaite que la population reste stable à Metz. Il a également tenu à expliquer que cela reviendrait bien plus cher à la collectivité de rénover l’existant plutôt que reconstruire des bâtiments.

Dominique Gros a ensuite expliqué les futures modifications des axes de circulation, rendant ainsi un maximum de lieu de vie aux habitants, à l'image de ce qui s'est fait place Mazelle. Concernant le cahier des charges que devront remplir les futurs promoteurs sur le site, le Maire a expliqué qu’il ne sera pas question de simplement copier ce qui se fait ailleurs : « l’environnement sera pris en compte, tout en laissant la modernité s’exprimer ». L'offre de stationnement va également être étudiée. Pour autant, le Maire a rappelé que la tendance à Metz est le développement du stationnement résidentiel, qui offre aux habitants des possibilités de stationnement améliorées.

Publié par : Ville de Metz

Thèmes