Le passage sous les voies ferrées de la Patrotte est ouvert !

26 novembre 2013

Thèmes : Mobilité, Urbanisme, Travaux


Après un chantier très technique de 18 mois, le passage sous les voies ferrées est maintenant ouvert à tous les usagers. Le passage à niveau de la Patrotte est définitivement fermé. Le basculement des flux de circulation des piétons, vélos et automobiles s'est effectué jeudi 28 novembre, peu après 9h30.

Une transition dans la douceur

Peu après 9h30, jeudi 28 novembre 2013, les équipes techniques en place aux abords du passage à niveau ont procédé sans heurts au basculement de la circulation vers le nouvel ouvrage. Automobiles, camions, bus et deux-roues ont pu découvrir les pentes douces et les courbes régulières du passage sous les voies ferrées, alors que les entreprises profitaient de la relative stabilité météorologique pour poursuivre l'aménagement des abords de l'ouvrage. Piétons et vélos sont, pour l'heure, invités à utiliser les voies réservées situées au nord de l'infrastructure, les cheminements sud étant en cours de finition.

De même, les usagers du chemin Noir venant du sud et souhaitant franchir les voies ferrées vers la Patrotte doivent bifurquer vers le nouveau tronçon de la rue Nicolas Jung afin de rejoindre le tracé nord des voies pour piétons et vélos.

Enfin, les automobilistes souhaitant se rendre de la Patrotte vers Devant-les-Ponts via la rue Nicolas Jung doivent emprunter une déviation qui les conduira rue du Général Berthélémy vers la rue de la Folie. Cette déviation sera maintenue en place jusqu'à la fin des travaux d'aménagement du carrefour rue Nicolas Jung - rue de la Folie.

Dès le basculement des flux de circulation effectué, la SNCF a procédé immédiatement au barriérage du passage à niveau de la Patrotte, afin d'en empêcher l'accès à tous les usagers. Le passage des trains n'est en effet plus signalé, ni de manière sonore, ni visuellement. Après une dernière sonnerie, les barrières se sont baissées définitivement. Des grilles ont été installées, ainsi que des merlons de terre. Dans les prochains jours, la SNCF prodécéra au démontage des appareils de signalisation, des barrières et à la pose de grillages définitifs.

La concrétisation d’un projet très ancien

L’idée de la suppression du passage à niveau de la Patrotte ne date pas d’hier, mais a plus de 50 ans. Le passage à niveau de la Patrotte aura été un carrefour difficile, répertorié dans la liste des passages à niveau jugés préoccupants. Les circulations ferroviaires y sont élevées.

Ce sont pas moins de 70 trains par jour en moyenne, qui auront coupé la circulation routière de la route de Woippy jusqu’à ce jeudi 28 novembre, ralentissant la circulation des usagers de cette route très fréquentée. En effet, le carrefour voyait passer un flux de 19 500 véhicules par jour, auxquels s’ajoutaient les nombreux piétons et cyclistes qui traversaient les voies quotidiennement.

Un chantier de longue haleine porté par 4 partenaires

Les partenaires financiers de cet ouvrage que sont la Ville de Metz (36%), Réseau Ferré de France (25%), l’État (25%) et le Conseil Général de la Moselle (14%), pour un coût total de 14,2 M€ HT, ont voulu supprimer tout risque d’accident, en proposant une solution technique fondée sur deux principes simples :
•    créer un passage sous les voies pour tous les usagers, ce qui implique des travaux d’excavation, ainsi que la création d’un pont-rail, posé le 28 avril dernier. Ces travaux ont été assurés par Réseau Ferré de France en tant que maître d’ouvrage et la SNCF en tant que maître d’œuvre ;
•    créer ce passage au nord du passage actuel pour ne pas bloquer la circulation pendant les travaux.

Par ailleurs, la Ville de Metz, assistée de la SAREMM, est maître d’ouvrage des équipements annexes, à savoir les infrastructures visant à connecter l’ouvrage aux routes existantes, et l’aménagement des abords, espaces verts et parking pour la crèche. L’Atelier d’architecture A4 de Metz est chargé de la maîtrise d’œuvre.

Pour mémoire, le chantier de génie-civil proprement dit (après les travaux préalables sur les réseaux) aura débuté à la mi-juin 2012, avec la mise en place de deux rideaux de palplanches destinés à étanchéifier la partie basse du passage de la route sous les voies.

La nouvelle passerelle ouverte en janvier

L'Atelier A4 a également conçu la passerelle piétonne mise en place le 1er octobre dernier. Cette passerelle permettra de traverser sans effort et en toute sécurité la nouvelle route de Woippy, parallèlement aux voies ferrées, dans la continuité du chemin Noir. La passerelle est totalement achevée, mais les cheminements d’accès nécessitent encore plusieurs semaines de travaux, hors intempéries, avant de pouvoir être ouverts aux usagers. Rendez-vous en janvier prochain.

Les derniers aménagements au printemps

Le parachèvement complet de ce vaste dispositif de génie civil interviendra en fin d’hiver – début de printemps, avec les travaux sur les espaces verts et les derniers aménagements d’espaces publics. Des pelouses restent encore à réaliser, ainsi qu’une nouvelle placette bordée d’arbres devant le « Café de la Promenade », en lieu et place de l’actuelle route de Woippy ! Côté Devant-les-Ponts, le bassin d’infiltration des eaux issues du pompage sous la trémie sera, quant à lui, planté de végétaux adaptés.

Dossier de présentation du projet

Le film de la pose du pont-rail sur le site de RFF

Publié par : Ville de Metz

Thèmes