Passage sous les voies ferrées de Metz-Nord : inauguré en fanfare

27 janvier 2014

Thèmes : Mobilité, Urbanisme, Evénements, Travaux


Samedi 25 janvier, plus de 200 messins, habitants des quartiers de la Patrotte et de Devant-les-Ponts et officiels ont participé à l’inauguration du passage sous les voies ferrées, au sein d’un cortège allègrement mené par une fanfare de 32 non-musiciens très motivés.

Invitée par l’association Fragment, pour le compte de la Ville de Metz et de Réseau Ferré de France, la Fanfare de la Touffe et son meneur, Fabrice Charles, accompagné du saxophoniste Michel Doneda, ont su prouver leur savoir-faire et leur exceptionnelle capacité à créer l’émulation.

De Devant-les-Pont à la Patrotte, sans obstacle

Sous un soleil d’abord timide puis radieux, la formation musicale à rejoint la place Saint Fiacre, à Devant les Ponts, depuis le gymnase municipal où elle s’était constitué pour la première fois la veille au soir. Après une démonstration de sa force collective devant le Président du Conseil Général Patrick Weiten, le Directeur Régional de Réseau Ferré de France Thierry Allary, le Sous-préfet de Sarreguemines Christophe Salin et le Maire de Metz, la fanfare s’est élancé rue Nicolas Jung, entrainant dans son sillage plus de 200 personnes attirées par l’évènement.

Toujours en musique, selon une mélodie improvisée mais guidée de main de maître, le cortège a emprunté le nouvel aménagement jusqu'au carrefour avec la route de Woippy, avant de passer, et de faire un premier arrêt, sous le pont-rail et la passerelle, éléments centraux et point névralgique du nouvel aménagement.

Profitant quelques instants des capacités de réverbération de l’ouvrage, la formation a ensuite repris sa route vers le quartier de la Patrotte et la rue Paul Chevreux, en empruntant le chemin piéton et le nouveau parking de la crèche. Une halte prolongée au pied des immeubles a permis à tous les participants et aux habitants de profiter d’un soleil inespéré et de toute la capacité musicale de la fanfare, composée de volontaires  de 7 à 70 ans.

Le groupe s’est ensuite dirigé vers le but de son voyage, le parvis du Café de la Promenade, où une réception sous tente attendait les participants, après l’ultime baroud de la configuration messine de la Fanfare de la Touffe, très applaudie, et les prises de parole, brèves mais démonstratives de la satisfaction de voir aboutie la création d’une infrastructure nécessaire.

Protéger les hommes et aussi les réunir

Pour le Maire de Metz, la pierre et la terre ont ici été déplacées pour protéger les hommes, et aussi pour les réunir.

Le passage à niveau de la Patrotte faisait se croiser 70 trains par jour et près de 20 000 véhicules, auxquels s’ajoutaient tous les enfants de la Patrotte qui fréquentaient le collège de Devant les Ponts, avec des traversées sauvages et dangereuses en de nombreux endroits, heureusement sans accident.

Le Maire de Metz salue le grand professionnalisme des ingénieurs de la SNCF, du Conseil Général et de la Ville, qui ont su imaginer le bon aménagement, dans ce site inondable et au sol encombré par les restes d'une ancienne usine à gaz.

Les difficultés ont été dépassées et aujourd’hui, les deux quartiers sont reliés. L’environnement proche a également été transformé, avec la suppression de l’Arsenal 3 qui devient un lieu à urbaniser. Des espaces nouveaux sont rendus aux perspectives urbaines. Les déplacements doux sont favorisés, le Chemin Noir est maintenu, une passerelle est installée. Il s’agit du remodelage d’un secteur entier de la ville et les deux quartiers convergent aujourd’hui autour de ce point stratégique.

Ce gros chantier est maintenant en phase de finition et fera l’objet d’une végétalisation dans les mois qui viennent.

En savoir plus sur la Fanfare de la Touffe

Publié par : Ville de Metz

Thèmes