Coteaux de la Seille, la ville en Panoramiques

14 mars 2014

Thèmes : Urbanisme, Quartier Plantières-Queuleu, Habitat/logement


Mardi 11 mars dernier, le Maire et les élus de la Ville de Metz ont pu visiter, en présence de la presse, le chantier en cours de finition de l’immeuble « les Panoramiques », au sein de l’îlot 8 de la ZAC des Coteaux de la Seille. Un bâtiment à haute performance énergétique, érigé en signal à l’entrée de ce nouveau quartier.

L’ensemble de bâtiments « les Panoramiques » est construit sous la maîtrise d’ouvrage de la société Habiter Promotion. Il comporte un bâtiment principal « A » de 8 étages et deux immeubles, « B » et « C », de 4 étages. Son dirigeant, Stéphane Noël, présente l’opération : « le projet est une réussite commerciale, dans la mesure où il ne reste que 3 appartements à vendre sur 60 au total proposés à la vente. Pour ce qui est des surfaces commerciales, sur les 1200 m² prévus initialement, 550 m² ont été finalement convertis en surfaces de logements, plus adaptées à la demande actuelle. Les 650 m² restants seront des surfaces professionnelles, dont 400 m² dédiés à un cabinet d’expert-comptable. Les commerces de proximité seront en position de s’installer dans le quartier lorsque plus d’îlots seront construits et habités. Dans les « Panoramiques A », les visites en vue des premières locations sont imminentes, pour une entrée dans les lieux prévue dans 1 mois et demi environ. Des locataires sont déjà installés dans les bâtiments B et C».

Une intégration paysagère conforme au cahier des charges

Le bâtiment A sera un signal pour l’écoquartier et le rendra identifiable dans le paysage urbain. A ce titre, il sera le seul bâtiment de 8 étages, tandis que les autres immeubles n'en comporteront pas plus de 5.

Cette volumétrie s’inscrit dans la droite ligne du cahier des charges de l’écoquartier tel que défini par l’urbaniste Philippe Panerai : «  Pour parvenir à l’intégration paysagère du projet, le premier principe était qu’il semblait évident de ne pas cacher la vue aux habitants de la rue de Peltre vers le centre-ville, la cathédrale, le Mont Saint-Quentin. La rue de Peltre doit rester une grande promenade et un point de vue sur la ville. La deuxième idée était de prévoir des constructions étagées dans la pente pour préserver le maximum de vue depuis les différents immeubles, et pour que le relief naturel du quartier soit visible depuis le Sablon, les rives de la rivière et la future avenue de la Seille. L’implantation des bâtiments répond donc à une double volonté : respecter de ce qui existe et mettre en scène le quartier vis-à-vis des observateurs extérieurs, du reste de la ville ».

Une exposition privilégiée

Les bâtiments « les Panoramiques » bénéficient d’une exposition très favorables et de vues inédites, ainsi que d’une isolation à la pointe des normes actuelles, grâce à une anticipation technique lors de leur conception. Ils seront raccordés au réseau de chauffage urbain. Une « dalle haute » de 600 m² accueillera  des espaces verts et un potager communautaire dotés de 40 cm de terre arable. Ces jardins suspendus seront accessibles depuis les immeubles B et C grâce à des passerelles végétalisées. 120 places de stationnement sont disponibles en sous-sol pour les résidents.

Le coût global de l’opération (immeubles A, B et C) est de 16 millions d’euros, provenant entièrement de fonds privés.

 

 

Publié par : Ville de Metz

Thèmes