A la découverte de l'Art dans les Jardins

15 mai 2014

Thèmes : Culture, Evénements, Espaces verts


La 5ème édition de l'"Art dans les jardins" a été inaugurée jeudi 15 mai 2014 en présence des artistes et des élus. Jusqu'au 21 septembre 2014, Edith Meusnier et les Simonnet investissent le boulevard Poincaré, le jardin botanique et le parvis du Centre Pompidou-Metz. Une démarche poétique et citoyenne, équilibrée, créatrice et ouverte sur la ville.

L'Art dans les Jardins est un moment de respiration pour tous les messins : respiration dans le calme et la douceur des espaces naturels ; respiration de l'esprit face aux créations d'artistes reconnus. Laissez-vous surprendre par le subtil dialogue entre les oeuvres et leur environnement. Le paysage et le patrimoine de Metz ont fait l'objet de toute l'attention et de toute la sensibilité des artistes qui y ont installé leurs oeuvres, cette année Edith Meusnier et les Simonnet.

Edith MEUSNIER

Edith MEUSNIER dessine dans le paysage des parenthèses éphémères qui soulignent les liens ambigus que l’homme a de tout temps entretenu avec son environnement. Elle fabrique depuis 1996 des structures flexibles et modulables qu'elle expose aux intempéries dans le cadre d'installations éphémères. Complices, le soleil et la pluie multiplient les jeux de couleurs et amplifient les effets de transparence et d’illusion.

Elle utilise la souplesse du langage textile pour créer une passerelle entre la dimension humaine et l'espace collectif. Elle détourne fils métalliques, rubans métalliques, matériaux d'emballage….de leurs usages industriels ou décoratifs et les assemble, les tresse, les plisse pour créer des structures qui modifient les lieux, le temps d'une exposition. Ses filets ondulent et traversent l’espace, le cloisonnent ou le révèlent pour mieux matérialiser une tension entre réalité et imaginaire. Tour à tour pièges ou abris, écrans ou fenêtres, ils vibrent entre ombre et lumière. Ils se dilatent au gré du vent en une succession d’images contradictoires.

Si l’éclat du bolduc souligne l’existence d’un monde dérisoire où l’emballage de pacotille a souvent plus d’importance que le contenu, il révèle aussi la magie de l’offrande et de la fête.

En savoir plus sur l'oeuvre d'Edith Meusnier

Les SIMONNET

Les SIMONNET créent des formes. Leur œuvre s'articule autour du module en plastic armé qui en est l'élément de base fondamental. Ces modules ne sont pas le fruit du hasard : ils traduisent une volonté bien précise, issue d'une analyse, un principe épuré. Ils sont conçus pour vivre ensemble, se rejoindre, se raccorder, se prolonger, se combiner à l'infini. Les formes qui en découlent sont illimitées car la multiplication des modules de base n'aboutit pas à une monotone répétition industrielle, mais au contraire, génère une grande variété de formes. Ce mode de création est, à l'instar de la vie, prolifique en son essence. Il est fait pour envahir, se développer, c'est sa logique propre.

Le jeu de la manipulation des modules, perception des possibles par l'intelligence, aboutit non pas à la traduction d'une idée préétablie mais au plaisir de la découverte de nouvelles formes. Ces formes sont certes programmées par une logique modulaire mais que seul celui qui manipule et assemble peut révéler. Il s'agit bien là d'un réel et authentique partage de la création qui va bien au-delà du symbole. La création devient alors objectivée, raisonnée, ludique et potentiellement collective.

En savoir plus sur l'oeuvre des Simonnet

Retrouvez l'Art dans les Jardins dans notre agenda

Publié par : Ville de Metz