Budget Participatif : nous construisons la ville ensemble !

6 novembre 2014

Thèmes : Démocratie participative, Citoyenneté, Comités de Quartiers, Budget Participatif


Cette année, la Ville de Metz met en place le budget participatif.
Après le dépôt par les habitants de 287 projets durant l'été et une phase de priorisation qui s'est achevée le 4 novembre par une réunion réunissant 150 personnes à l'Hôtel de Ville, 47 projets ont été priorisés, ils seront financés par le budget participatif et réalisés à partir de la fin de l'année 2014.

Paroles d'habitants, paroles de "proposants"

Lors de la conférence de presse du 7 novembre, des habitants de Metz ayant déposé un projet pour leur quartier ou pour toute la ville, ont pu faire part de leur expérience quant au budget participatif. Ils ont également présenté et expliqué plus en détail leurs projets respectifs.

Ainsi, Thomas Schwager, habitant du quartier Nouvelle Ville, a exposé son projet d'installation d'un site de compostage collectif : "bien plus qu'une préoccupation de propreté ou environnementale, c'est l'implication des citoyens dans le quartier, leur activité, leur occupation de l'espace public ainsi que leur réflexion sur son aménagement qui se manifeste dans ce projet". Le pôle Espaces Verts accompagnera la mise en oeuvre de cette réalisation.

Autre proposition soutenue et développée par Jean Richard, habitant du Sablon, la création d'une continuité à la piste cyclable aménagée Sente à My : "cet équipement est une belle réalisation des services techniques de la Ville. Toutefois, à l'usage, on constate que l'interruption de la piste avant l'intersection de l'avenue André Malraux peut décourager certains cyclistes de poursuivre leur parcours sur la totalité de la Sente à My, le retour dans la circulation générale étant un peu abrupt". Un vaste projet de prolongement de la rue Belchamps au sein de la ZAC de l'Amphithéâtre, compris dans le plan vélo global de la Ville, doit voir le jour ultérieurement. Toutefois, grâce au budget participatif, en raison du bien-fondé de cette demande et de son caractère prioritaire, un projet d'aménagement de bandes cyclables dans ce secteur va permettre la jonction plus sécurisée des équipements cyclables, dans les meilleurs délais.

A Vallières, un autre projet priorisé verra le jour en 2015. Défendu et présenté par Marie-Louise Ansel, membre du comité de quartier, il s'agit de compléter les équipements de l'aire de jeux du chemin des Airelles, actuellement destinés principalement aux plus petits. L'idée est d'étoffer l'offre de jeux, notamment à destination d'enfants plus âgés qui empruntent régulièrement le chemin des Airelles pour se rendre à l'école. Des bancs supplémentaires pour les parents sont également souhaités. Mme Ansel explique : "la revalorisation de cette aire de jeux par la pose d'équipements supplémentaires va profiter à toutes les tranches d'âge. Ce lieu sera encore plus propices aux rencontres et échanges intergénérationnels".

Ces projets s'inscrivent dans une dimension à l'échelle d'un quartier. Pour autant, des habitants de Metz ont soumis des propositions s'inscrivant dans une dimension à plus grande échelle, inter-quartier. C'est le cas avec la promenade des remparts longeant la Seille, projet élaboré et évoqué lors de la conférence par Cyrille Nowacki, membre d'une association artistique appelée "Faux Mouvement". Cyrille Nowacki propose : "un éclairage de la promenade, pas assez connue des Messins. Ce projet émane d'une réflexion et d'un travail en amont mené par l'association dont je suis membre. Il permettrait une réappropriation de la promenade par les habitants de Metz aussi bien que les touristes, la sécurisation de la promenade nocturne et la mise en valeur des éléments patrimoniaux. Par la suite, des évènements culturels en extérieur trouveraient naturellement leur place au sein du site".

D'autres projets d'habitants de divers quartiers de Metz ont été présentés : ponton pour les personnes à mobilité réduite au plan d'eau, radar pédagogique en entrée de ville à Magny ou encore aménagement d'un parc à Devant-les-Ponts. L'intelligence collective des Messins a été force de propositions, leur parole d'une valeur inestimable. Le travail et la réactivité des services techniques de la Ville a permis d'apporter les réponses en matière de faisabilité et de financement. La démocratie participative, la démocratie réelle pourrait-on dire, dynamise ainsi la vie citoyenne locale.   

Le budget participatif en pratique

Le principe est simple : du 28 juillet au 9 septembre 2014, des habitants et usagers ont proposé des projets pour rendre leur quartier plus agréable. 
Cette année, 287 projets ont été proposés, en seulement 2 mois d'appel à projet, en période de vacances scolaires ! Les Messins se sont engagés pour leur ville ! Nous tenons d'ores et déjà à les en remercier ! 

Jusqu'au 10 octobre, les services de la ville ont étudié la faisabilité technique et financière des projets proposés.

Depuis le 11 octobre 2014, la réponse de la Ville de Metz est présentée pour chaque projet et les projets sont classés selon 4 catégories, détaillées dans un tableau interactif.

Entre le 11 octobre et le 4 novembre, de nombreux échanges ont eu lieu au sein des comités de quartier et entre les habitants et les services de la ville, pour préciser et enrichir certains projets.

Le 4 novembre, tous les comités de quartier se sont réunis à l'Hôtel de Ville pour une réunion publique lors de laquelle les projets éligibles ont été présentés et triés par ordre de priorité. 

Le 7 novembre, les 47 projets jugés prioritaires par les habitants pour être financés par le budget participatif sont présentés sur metz.fr.

Le conseil municipal entérinera fin novembre les projets retenus en vue d'engager les dépenses.
Les projets retenus seront lancés dès la fin de cette année.

En savoir plus sur le dispositif du budget participatif à Metz.

Etat des lieux des propositions

Sur les 287 propositions, aucune n’est absurde, même si certaines sortent du cadre relatif au Budget Participatif en 2014 : 

Les 78 autres propositions ont été déclarées éligibles au budget participatif et on été chiffrées par les services, avant d'être priorisées par les habitants.

Au final, 47 projets ont été jugés prioritaires par les habitants au cours des débats de la réunion du 4 novembre et seront financés par le budget participatif.

Les 31 projets éligibles mais non retenus pourront être proposés à nouveau en 2015.

Toutes les propositions ont fait l'objet d'une réponse de la Ville, mise en ligne dans le tableau interactif.

Un premier bilan très positif : la ville se construit ensemble

La mise en oeuvre du budget participatif à révélé de nombreux aspects positifs :

 

 

 

 

 

Publié par : Ville de Metz

Thèmes