Cinéma : l’offre en centre-ville sauvegardée et améliorée

2 décembre 2014

Thèmes : Culture, Loisirs


Le Palace, dédié à l’offre art et essai mieux animée, en remplacement du vétuste Caméo, huit salles dans le quartier de l’Amphithéâtre pour le grand public : le cinéma du centre-ville de Metz est sauvegardé avec une amélioration de la qualité et de l'offre.

État des lieux

Le Palace, place Saint-Jacques, réalise 160 000 entrées par an, le Caméo en enregistre 90 000 et Kinepolis, à Saint-Julien-lès-Metz, accueille environ 900 000 spectateurs. Une fréquentation globale très en deçà des études récemment commandées par la Ville et par les exploitants ayant soumis un projet de développement à la Commission Départementale d’Aménagement Commercial (CDAC), lesquelles font état d’un potentiel de 1,8 à 2 millions d’entrées chaque année. En cause, notamment, la vétusté des deux cinémas du centre-ville qui reste par ailleurs non accessible aux personnes à mobilité réduite. La Ville de Metz n'était pas demandeuse d'un cinéma au sud de Metz mais n'était pas seule à décider. Dès lors que la Direction Régionale des Affaires Culturelles a rendu un avis favorable à ce projet d’implantation, la Ville a mis en place une stratégie afin de préserver les intérêts du centre-ville sans déstabiliser l'offre globale.

Maintenir deux cinémas en centre-ville

La priorité de la Ville est de créer un cinéma art et essai attractif dans les locaux de l’actuel Palace, dans le centre historique, et d’ouvrir un nouveau cinéma grand public en centre-ville, dans le quartier de l’Amphithéâtre près du Centre Pompidou-Metz. Dans son projet, Kinepolis a répondu aux exigences et a garanti les points ci-dessous.

Le cinéma art et essai

Le Palace reste propriété de la Ville ce qui permettra de remettre en cause le contrat, en cas de non-respect des engagements par Kinepolis.

Le cinéma grand public

Ce projet et ces engagements permettent de sauvegarder deux cinémas au centre-ville et de les rendre plus modernes, plus animés et plus accessibles avec l'objectif d'améliorer l'accès aux cinémas à tous. La Ville s'opposera à toute remise en cause de ces engagements par l'arrêt immédiat des discussions ou en dénonçant le contrat qui sera signé avec Kinepolis.

Il s'agit donc d'organiser une nouvelle offre cinématographique à l'échelle de l'agglomération qui prenne en compte 

 

Publié par : Ville de Metz

Thèmes