Chauffage urbain : un tarif pour réduire la facture

5 janvier 2015

Thèmes : Développement durable, Habitat/logement , Economie


La Ville de Metz et UEM viennent de créer un nouveau tarif d’incitation à la maîtrise d’énergie. À la clé, pour les usagers, une réduction de la facture de chauffage.

Un réseau vertueux

En produisant de la chaleur à partir de résidus de bois et de vapeur issue des déchets ménagers, Metz dispose d’un réseau de chauffage urbain alimenté par plus de 60 % d’énergies renouvelables. En plein développement, ce réseau de chaleur d’une longueur totale de 100 kilomètres dessert l’équivalent de 40 000 logements. Il s’agit du troisième réseau français par la taille, derrière Paris et Grenoble ; des trois, c’est celui qui présente le plus fort taux d’énergies renouvelables. Ces vertus viennent d’ailleurs de valoir à Metz le label « éco-réseau ».

Un profil unique

Autre spécificité du réseau de chauffage urbain version Metz : en plus des habitants des logements collectifs et en plus de nombreux équipements publics (hôpitaux, piscines, campus universitaires, lycées…), 2 000 particuliers en bénéficient, dont deux maisons individuelles qui sortiront bientôt de terre à Devant-les-Ponts, sur le secteur du Sansonnet. Une première en France, rendue possible par des solutions techniques innovantes associées au logiciel de gestion Efluid, développé avec succès par UEM, qui rapproche Metz du modèle scandinave, le plus performant au monde en matière de réseaux de chaleur.

Un tarif incitatif

Actionnaire principal d’UEM, la Ville de Metz a confié à son entreprise la mission de créer un nouveau tarif, plus attractif. Proposé aux abonnés depuis le 1er décembre, appelé « tarif développement durable », il est susceptible de profiter à deux tiers d’entre eux, soit environ 27 000 logements, qui selon leur profil de consommation pourraient bénéficier sur leur facture d’une diminution allant jusqu’à 10 % ! Pour UEM, cela représentera une réduction de recettes comprise entre 800 et 900 000 euros par an. « C’est l’effort de la collectivité et de l’entreprise en faveur des usagers vertueux », résume le maire, Dominique Gros.

Le nouveau tarif, en complément du tarif existant, favorisera les abonnés dont la consommation d’énergie aura été réduite par rapport à la puissance mise à leur disposition par UEM. Destiné à encourager une utilisation raisonnée de ressources énergétiques de plus en plus précieuses, l’initiative messine contribue ainsi à l’effort engagé par la France en faveur de la transition énergétique et de la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Publié par : Ville de Metz

Thèmes