Un orchestre en or

5 janvier 2015

Thème : Culture


Diapason d’or et Choc de l’année : les distinctions pleuvent sur l’Orchestre national de Lorraine. La double récompense de l’excellence collective, au moment où un nouvel instrument vient de voir le jour.

En mars 2014, l’Orchestre national de Lorraine a enregistré une interprétation du compositeur lorrain Florent Schmitt : Le petit elfe Ferme-l’OEil, une adaptation d’un conte d’Andersen. Ce n’est pas la première fois que l’ONL enregistre des morceaux de Schmitt : il y a six ans, l’intégrale d’Antoine et Cléopâtre avait reçu un Diapason d’Or, un 10 de Classica, et quatre étoiles du Monde de la musique. Il s’agit de l’aboutissement d’une politique d’enregistrement originale, consacrée notamment, aux compositeurs lorrains trop souvent négligés que sont Théodore Gouvy, Gabriel Pierné ou Florent Schmitt.

« Ce disque est difficile à jouer mais très apprécié du public. La musique fait rêver, elle évoque le merveilleux de l’enfance, raconte Jacques Mercier, le chef d’orchestre messin. L’histoire me fait penser aux Contes de ma mère l’Oye, elles ont le même sens du monde, la même poésie. »

Double consécration

Dès sa sortie, en mars 2014, Le petit elfe Ferme-l’OEil a reçu le Choc Classica du mois et le Diapason d’or. Puis c’est en direct sur France Musique le 24 novembre que l’ONL s’est vu décerner le Diapason d’or de l’année puis, le 2 décembre, salle Pleyel, le Choc de l’année par le magazine Classica – Le Monde de la musique.

« Ces distinctions confirment que notre ville est une référence en France dans le domaine des musiques, souligne Hacène Lekadir, président de l’ONL et adjoint chargé de la culture. Et elles montrent que l’ONL constitue une formidable vitrine pour Metz et pour la région. »

Ce disque ne s’est pas fait sans travail, ni sans talent ! L’orchestre a fait appel au brillant violoncelliste Henri Demarquette. « Nous avons travaillé pendant plus d’un mois et demi et la phase d’enregistrement était particulièrement épuisante, confie Jacques Mercier. Mais grâce au label Timpani, à l’Arsenal, aux musiciens et à l’équipe technique, la prise de son est d’une qualité exceptionnelle. »

Nouvel instrument

L’ONL espère maintenant élargir encore son public à travers la planète : « La firme Timpani rayonne et distribue dans le monde entier, explique Jacques Mercier. Les deux récompenses que nous venons d’obtenir font suite à un balayage de la production internationale. Les Messins et les Lorrains peuvent être fiers de l’outil d’excellent niveau qu’est l’Orchestre national de Lorraine. »

L’excellence musciale de l’ONL s’étend au domaine de l’innovation, avec le dépôt fin 2014 du brevet d’un nouvel instrument, le Veme, conçu en partenariat avec les étudiants d’Arts et Métiers ParisTech. Metz Mag y reviendra !

Publié par : Ville de Metz

Thèmes