Rue Taison, nulle part ailleurs

5 février 2015

Thèmes : Quartier Metz Centre / Les iles, Economie


Sur les premières pentes de la colline Sainte-Croix, la rue Taison a beaucoup d’atouts à proposer. Les commerçants y entretiennent une âme appréciée des visiteurs.

La légende raconte qu’un dragon, le fameux Graoully, semait la terreur dans la cité messine avant d’en être chassé par saint Clément. La rue Taison tiendrait son nom de l’effroi des habitants, qui disaient « taisons-nous, taisons-nous », de peur d’attirer le monstre. Aujourd’hui, la réplique du Graoully suspendue au-dessus de la rue permet à la légende de perdurer, et participe à la typicité de cette extension du plateau piétonnier, séparée de la rue Serpenoise par la place Saint-Jacques et la rue Ladoucette.

De nombreux artisans et commerçants se sont laissé séduire par le charme de cette rue chargée d’histoire, où flânent toujours plus de passants. Aujourd’hui, on ne compte que des commerçants indépendants offrant une large variété de boutiques. Pauline Mellinger, gérante de la boutique Le Vélo Rose qui propose un concept store d’idées cadeaux et de décoration, décrit d’ailleurs la rue Taison comme « un village où tout le monde se fréquente et s’apprécie ».

Lien et notoriété

Face à la Cour des grands, la librairie Le Préau présente par exemple un univers familial par ses livres dédiés aux enfants. « C’est une des plus belles rues de toute la ville à mes yeux, grâce à sa luminosité sans égal et son relief », précise la gérante Julie Even-Remy. « Ce qui fait la force de la rue est le lien qui nous unit, entre commerçants ». Beaucoup se retrouvent d’ailleurs à l’heure du déjeuner au bistroshop Le Balais des Fées, qui suggère des produits régionaux dans un décor tout à fait unique.

Angelo Montana, gérant du bar Les Arrangés du bocal, propose un nouveau concept de rhums arrangés, apportant une vitalité plus tardive au quartier. Investi dans le devenir de cette rue, il est actuellement président de l’association des commerçants de la rue Taison et oeuvre à la notoriété de la rue, tout en veillant à entretenir l’âme qu’elle développe.

Dans « une volonté de garder un esprit d’authenticité à cette rue », les commerçants souhaitent que la rue Taison devienne « un coeur commercial attractif, connu de tous les Messins comme des visiteurs, notamment grâce à des animations spécifiques. » À l’écart des grandes enseignes franchisées, c’est à travers des boutiques très originales avec des vitrines créatives et offrant des produits artisanaux que chacun pourra trouver son bonheur rue Taison.

Publié par : Ville de Metz

Thèmes