Seille : transformations en vue !

26 février 2015

Thèmes : Développement durable, Quartier Plantières-Queuleu, Quartier Sablon, Espaces verts, Travaux


La restauration écologique de la Seille prend une autre dimension en 2015, avec le creusement d’un bras mort et la transformation du profil des berges sur un important linéaire. Des abattages préparatoires sont effectués à partir du 26 février, sur les secteurs devant être terrassés. 

La première phase des travaux de renaturation de la Seille, réalisée en 2014 entre le moulin de Magny et le pont SNCF, avait essentiellement consisté à modifier environ 400 m de berges et renforcer des épis de pierre destinés à faire varier la vitesse de l’eau. La deuxième phase des travaux  prévoit quant à elle, sur la rive sablonnaise, la création d’un bras mort, qui sera ensuite laissé à sa libre colonisation par la nature pour devenir un véritable refuge pour la faune et la flore. Sur la rive de Queuleu, les berges vont être adoucies sur 90 mètres. Sur les deux rives, 4 "banquettes", ou zones de haux fonds, vont être installées, pour un linéaire total de 260 m. Plus à l'amont, des epis déflecteurs en pierre, 8 au total, seront mis en place. L’objectif de toutes ces transformations est de faire renaître des milieu aquatique devenu très rares sur le cours aval de la Seille, du fait des remembrements agricoles et du développement de l’urbanisation depuis 1945.

Abattages préparatoires

Cette création de milieux nécessite la suppression, à partir du 26 février, d'un certain nombre d'arbres le long de la rivière, là où les pelleteuses devraient entrer en action dès le mois de mai pour les terrassements et la création des épis. Que les amoureux de la nature se rassurent, « ces abattages préparatoires ont été effectués avant les premières nichées d’oiseaux et seront compensés par les très nombreuses plantations d’arbres, d’arbustes et de plantes effectuées dans le cadre de la renaturation. Grâce à ces opérations de génie végétal, la Seille va y gagner sur le plan de la biodiversité, avec de nouveaux habitats naturels, en pied de berge et dans la rivière » indique Pierre Mesyeux, technicien chargé du dossier au sein du pôle Parcs, jardins et espaces naturels de la Ville. 

Télécharger le Programme de restauration et de renaturation de la Seille

Publié par : Ville de Metz

Thèmes