Le pont Lothaire prend forme

10 avril 2015

Thèmes : Mobilité, Urbanisme, Quartier Plantières-Queuleu, Quartier Sablon, Travaux


Les travaux de reconstruction de l’ouvrage entrent dans leurs dernières phases. Jusqu’au début du mois de septembre, le pont Lothaire reste fermé à la circulation des véhicules. 

Tout commence au printemps 2014. Après avoir diagnostiqué d’importants signes de dégradation, la Ville de Metz décide d’entreprendre la démolition et la reconstruction du pont Lothaire. À la fin du mois de juin suivant, le chantier se met en place. Puis, dans le courant du mois de juillet, le désamiantage intégral de l’ouvrage est réalisé. Dans la foulée, la passerelle destinée au passage des piétons et cycles est installée. S’ensuivent durant plusieurs mois des travaux de dévoiement des réseaux, le pont leur servant de support, tandis que les éléments de l’ouvrage à venir sont préfabriqués en atelier.

Voir l'article au sujet des premières phases de travaux

Ultimes phases de travaux

Deux semaines de travaux préalables ont permis d’intervenir sur le réseau de chauffage urbain, dont les tuyaux étaient visibles jusqu’à présent sur un des trottoirs du pont, puis sur le réseau d’électricité. Au mois de mai, le pont a été démoli. Dans le courant du mois de juin ont eu lieu des travaux de génie civil. Successivement, de juin à juillet, le chantier a vu le montage des éléments métalliques de la charpente du pont.

De juillet à août, les travaux se concentrent sur le tablier de l’ouvrage qui servira comme avant de support aux réseaux des concessionnaires. Pour finir au mois d’août, les travaux dits « VRD », portant sur la voirie et les réseaux divers, consisteront notamment à réaliser les finitions (enrobés, bordures…) et à raccorder la nouvelle construction aux équipements existants.  

Fermeture jusqu'à septembre

Depuis le 4 mai, il n'est plus possible aux véhicules motorisés d’emprunter le pont, et ce jusqu’au début du mois de septembre. Durant cette période, des itinéraires de déviation, accompagnés d’une signalisation adaptée, orientent la circulation afin de permettre le franchissement de la Seille (voir le plan de déviation en illustration).

Les entrées et sorties de la piscine Lothaire peuvent s’effectuer par l’avenue Louis le Débonnaire.

Une passerelle provisoire a été mise en place pour préserver la traversée de la Seille par les piétons et les cyclistes pendant toute la durée des travaux.

Enfin, pour des raisons évidentes de sécurité, les promenades sur les berges de part et d’autre de la Seille, passant sous le pont, sont neutralisées en amont et en aval. Les promeneurs sont dirigés vers les pistes praticables adjacentes.

La volonté de réaliser les travaux dans une période condensée de 4 mois est un véritable défi qui, comme pour tout chantier, reste conditionné par les éventuels aléas météorologiques, techniques et logistiques.

Publié par : Ville de Metz

Thèmes