Nouvelle gestion du centre Pioche

15 avril 2015

Thèmes : Quartier Sablon, Vie associative


Depuis janvier, le centre social Pioche est géré par l’association d’Action sociale et sportive du bassin houiller, l’ASBH.

L’ASBH, partenaire de longue date de la CAF, est une structure associative qui existe depuis 1973 et dont le cœur de métier est la gestion des centres sociaux. Elle intervient principalement dans les communes de Moselle-est où elle anime et gère actuellement 9 centres sociaux avec agrément CAF et 4 sans agrément. À cela s’ajoutent cinq structures d’accueil de la petite enfance ainsi que d’autres structures spécifiques. Ses autres activités sont l’accueil en centre de loisirs sans hébergement, l’accueil périscolaire, la formation au fonctionnement et au développement de la vie associative, ainsi que l’insertion sociale et professionnelle. C’est la première fois que l’association gère un centre social à Metz. «La CAF a estimé que notre structure était suffisamment fiable pour gérer le centre Pioche. Grâce à notre savoir-faire, nous apportons un véritable appui technique et pédagogique. Nous sommes là pour mettre en pratique notre philosophie, c’est- à-dire coller au plus près des réalités du terrain et des habitants », explique le directeur de l’association Rocco Saccucci. Le pilier du quartier À l’exception du nouveau directeur du centre Pioche, Frédéric Lorenzi, l’équipe est restée la même. Le personnel employé par la CAF a tout simplement été mis à disposition de l’association. La famille occupe une place privilégiée au sein du centre et de nombreuses actions sont menées autour de la parentalité à travers des conférences-débats, des ateliers ou encore la diffusion d’informations dans les écoles. «La famille est prise en considération dans son ensemble. Nous mettons en place des activités et de l’aide pour tous les âges », explique Sophie Perrin, conseillère en économie sociale et familiale du centre. De l’accueil périscolaire à l’aide au devoir en présence ou non des parents, en passant par la permanence administrative et les activités de soutien scolaire pour les ados, sans oublier les ateliers artisanaux animés par les bénévoles, le centre est le véritable point de rencontre du quartier où toutes les générations se retrouvent. Aujourd’hui, le challenge de l’ASBH est d’ouvrir le centre social aux autres quartiers en tissant des liens avec les associations et les autres centres sociaux de la ville.

Publié par : Ville de Metz

Thèmes