Visite ministérielle et visite guidée au fort de Queuleu

18 août 2015

Thèmes : Evénements, Patrimoine


Secrétaire d'Etat chargé des Anciens combattants et de la Mémoire, Jean-Marc Todeschini visitera le fort de Queuleu, ce jeudi 20 août. A cette occasion, l'association du fort proposera des visites publiques.

Localisé dans une ville au passé millénaire à l’interface entre l’Allemagne et la France, le fort de Queuleu possède une dimension internationale à travers les prisonniers issus de la plupart des nations européennes qui y ont été internés. La diversité des types de lieu d’internement témoigne des différentes méthodes d’internement mises en oeuvre lors de la répression nazie. Il est un des rares sites de ce genre conservé dans son intégralité pouvant aujourd’hui faire l’objet de visites.

L’association du fort de Metz-Queuleu pour la mémoire des internés-déportés et la sauvegarde du site (anciennement dénommée Amicale des déportés du Fort de Queuleu et de leurs Familles) a été créée en mars 1971 par d’anciens internés du Sonderlager installé dans le fort de Queuleu par la Gestapo pendant la Seconde Guerre Mondiale. Elle regroupe aujourd’hui plus de 400 membres dont une partie est apparentée à d’anciens internés. Une dizaine d’anciens internés du camp nazi, âgés de plus de 90 ans, constituent aujourd’hui les derniers témoins directs de l’enfer de Queuleu… Par ailleurs, environ 4 300 sympathisants suivent et soutiennent les activités de l’association.

Depuis fin 2014, les nombreuses journées de travail organisées sur place pour l’entretien, le nettoyage et la restauration du site rassemblent plus d’une centaine de participants. Elles représentent plusieurs milliers d’heures de bénévolat. Ainsi, le site est aujourd’hui de nouveau ouvert aux visites grâce aux bénévoles. Depuis le début de l’été 2015, plus d’un millier de visiteurs ont déjà pu découvrir le site.

La visite de Jean-Marc Todeschini, Secrétaire d’Etat chargé des Anciens Combattants et de la
Mémoire, ce jeudi 20 août, démontre l’intérêt porté à l’important travail de mémoire mené par les bénévoles. La dernière visite d’un membre du gouvernement s’est déroulée au fort il y a plus de 35 ans, en 1977, lors de l’inauguration du Mémorial de la Résistance et de la Déportation, par Jean-Jacques Beucler, alors Secrétaire d'Etat aux Anciens Combattants.

Le programme du jeudi 20 août

14 h 30 : cérémonie militaire au mémorial de la résistance et de la déportation.
15 h : visite historique et technique du Secrétaire d’Etat, accompagnée des représentants officiels.
16 h : visites guidées ouvertes au public.

Une exposition présentant le travail des bénévole ainsi que des objets et documents originaux liés au fort de Queuleu sera exceptionnellement présentée au public. La visite du site comprend l’escalier des prisonniers, la salle d’attente des prisonniers, les salles d’interrogatoires, le bureau du commandant, les cellules collectives avec les châlits des prisonniers et les cellules individuelles.

Fort de Queuleu, allée Jean Burger à Metz ; parking à proximité et fléchage depuis la passerelle en bois du fort.

 

Publié par : Ville de Metz

Thèmes