Unesco : l'audition s'est bien passée

20 avril 2016

Thèmes : Culture, Evénements, Patrimoine


La délégation messine a présenté son dossier de candidature au patrimoine mondial de l'Unesco, mardi 19 avril, devant le Comité des biens français à Paris. Une étape importante parmi toutes celles du dossier de "Metz, royale et impériale".

 

Une candidature pour l’inscription au patrimoine mondial de l’Unesco suppose un long parcours. Mardi 19 avril, une délégation menée par le maire de Metz, Dominique Gros, a disputé une étape importante de ce véritable marathon, au ministère de la Culture, à Paris, devant le comité des biens français : il s'agissait de présenter la valeur universelle exceptionnelle du dossier « Metz, royale et impériale ».

Cette délégation composée du maire de Metz, de son adjoint à la Culture Hacène Lekadir, et du comité technique (Joseph Abram, Pierre Edouard Wagner, Aurélien Davrius et Christiane Pignon-Feller), est revenue confiante de cette audition.

"Dialogue, confrontation, synthèse"

« C'est bien parti, l'audition s'est très bien passée, estime Dominique Gros. Nous avons présenté Metz avec toutes ses qualités, insisté sur le caractère exceptionnel et universel de Metz, cette ville française tournée vers l’Allemagne pendant des siècles, puis ville allemande tournée vers la France sous Guillaume-II. C’est cette histoire particulière de Metz et de toute l’Europe qu’on retrouve dans notre patrimoine exceptionnel. Des lieux emblématiques qui, à tour de rôle, vont illustrer le dialogue, à l’image de la place de la Comédie, où l’opéra-théâtre, chef-d’œuvre du XVIIIe siècle, côtoie avec harmonie le néo- roman du temple neuf, la confrontation pour les deux  gares messines, construction française pour la place du Roi-George et allemande pour la place du Général de Gaulle ; et la synthèse de l’histoire de la ville à travers la cathédrale qui, remodelée sous Louis XV, retrouve un style gothique sous Guillaume II », explique encore le maire de Metz.

Affiner le dossier, préparer la suite

La délégation a trouvé une bonne écoute du côté des experts. A peine rentrée, elle a repris le travail pour affiner le dossier, préparer les étapes suivantes, notamment le colloque et l'exposition autour de Jacques-François Blondel, architecte des Lumières, qui se dérouleront à Paris au Musée des Monuments français au printemps 2017, puis à Metz à l'Arsenal de mai à octobre 2017.

Rejoignez le comité de soutien !

N’oubliez pas que la Ville de Metz a besoin de tous les Messins et des amoureux de notre ville, en France et à l'étranger, pour la soutenir et l’encourager. De nombreuses personnalités ont déjà constitué un comité de soutien, joignez-vous à elles !

 

Publié par : Ville de Metz

Thèmes