Baptême pluvieux, baptême heureux

31 mai 2016

Thèmes : Développement durable, Evénements, Espaces verts


Si la pluie un 31 mai a des vertus pour le jardin, alors l'ancien parc de la Seille a des jours fertiles devant lui. Il porte désormais le nom de Jean-Marie Pelt, en mémoire duquel une stèle a été dévoilée au cours d'une déambulation musicale dans les allées de ce vaste espace vert conçu selon les préceptes du botaniste messin. 

Mardi 31 mai, hommage a été rendu à Jean-Marie Pelt dans les allées des jardins qui portent désormais le nom du botaniste messin. Malgré la pluie, un public fourni a participé à la déambulation proposée dans les allées de l'ancien parc de la Seille, rebaptisé du nom du botaniste décédé en décembre 2015.

Après la plantation par des jeunes du conseil municipal des enfants des rosiers Jean-Marie Pelt, puisque l'ardent défenseur de l'écologie urbaine possède le privilège d'avoir depuis 2009 une rose portant son nom, les participants ont redécouvert ces jardins extraordinaires, haut lieu de la biodiversité très apprécié des Messins et des visiteurs, inauguré en 2002 à proximité immédiate de ce qui devient aujourd'hui le quartier de l'Amphithéâtre, face aux Arènes,entre le futur centre Muse et la Seille, tout près du Centre Pompidou-Metz et de la gare. Ici, les vignes effectuent un retour remarqué sur un terroir où, naguère, elles étaient légion.

A cette occasion, aux côtés de Pierre Dap, président de l'Institut européen d'écologie, le maire Dominique Gros a dévoilé une stèle en hommage à Jean-Marie Pelt, avant de se prêter au jeu des questions-réponses avec le journaliste Denis Cheissoux, amoureux de la nature et dont le botaniste messin était le fidèle complice dans l'émission CO2 mon amour sur France Inter. Des sachets de graines de fleurs annuelles ont été distribués aux participants. Des graines qui ne manqueront pas d'eau !

 

Publié par : Ville de Metz

Thèmes