Debussy : la future cantine dévoilée

14 novembre 2016

Thèmes : Urbanisme, Quartier Metz Centre / Les iles, Education , Jeunesse


Les élèves des écoles Debussy et Chanteclair déjeuneront bientôt sur place, dans un bâtiment tout neuf construit dans la cour de l’établissement scolaire du boulevard Paixhans. 

La vidéo du projet

© Busato Architecture

Article paru dans Metz Mag #73 de novembre-décembre 2016

70 élèves en 2008, 150 en 2016

Sur les 3 300 repas servis, en moyenne, chaque jour, aux élèves messins, tous ne sont pas pris sur les lieux mêmes de leur scolarité. Ainsi des écoliers de la maternelle Chanteclair et de l’école élémentaire Debussy : ils sont près de 150, chaque jour, à devoir prendre le bus le temps de midi, les uns en direction du lycée René-Cassin, à Metz-Nord, de l’autre côté de l’A 31, les autres vers le restaurant des Iles, à l’opposé de la vieille ville. En 2008, seulement 70 élèves du groupe scolaire du boulevard Paixhans déjeunaient à la cantine.

Les temps changent, la fréquentation des restaurations scolaires ne cesse de progresser, et la municipalité en tient compte : après l’ensemble Le Grangousier, inauguré à la rentrée 2015 à La Corchade, dans le quartier de Vallières, c’est donc cette fois au centre-ville qu’une autre cantine toute neuve sera construite pour entrer en service fin 2018 ou début 2019. Ses capacités d’accueil s’ajusteront à celles du groupe scolaire Debussy, soit 250 élèves. Ce projet au service des familles messines représente un investissement prévisionnel de 2,4 millions d’euros.

Le choix du cabinet Busato

Le 27 octobre, le conseil municipal a entériné le choix du projet retenu par un jury composé d’élus et d’architectes conseils, mais aussi de représentants de l’Éducation nationale, de la Fédération des œuvres laïques et de parents d’élèves. Présenté par le cabinet Busato, ce projet propose un bâtiment d’allure légère, transparent et coloré à la fois, tout en contraste avec la structure épaisse de l’imposante école due, au début du XXe siècle, à l’Allemand Conrad Wahn, architecte de la Ville de Metz sous l’Annexion, à qui l’on doit, entre autres, le temple neuf, des villas de l’avenue Foch ou encore, le lycée Georges-de-la-Tour. Les caractéristiques principales du futur bâtiment sont ses baies vitrées en sérigraphies de couleur or, ses façades en métal perforé, et un toit végétalisé, visible depuis les bâtiments avoisinant, ainsi que des préaux percés de puits de lumières.

Les salles de restauration, positionnées côté cour, donneront donc sur la rue Fournier, au calme, et seront bien distinctes de la cuisine, des vestiaires et des locaux techniques et des livraisons, disposées côté boulevard ; elles seront communicantes, ce qui permettra d’en agrandir l’une ou l’autre, ou d’en faire une grande salle unique. De chaque côté, les préaux séparés des maternelles et des primaires assureront un accès direct, au sec, des enfants vers les sanitaires, également accessibles depuis l’intérieur. A la fin du repas, les sorties s’effectueront directement dans les cours de l’école, dont le projet englobe la réfection ainsi que l’aménagement de jeux.

Publié par : Ville de Metz

Thèmes