On se lève tous pour le Livre à Metz

28 mars 2017

Thèmes : Culture, Loisirs, Evénements, A l'agenda


Devenu festival de littérature et de journalisme, le Livre à Metz propose de « lire et raconter le monde » à un large public. La trentième édition se déroule du 6 au 9 avril, place de la République et alentour. « Debout ! », proclame l’affiche 2017, pour mettre en avant l’engagement et l’humanité.

 

Article paru dans Metz Mag n°75 - Mars-mai 2017

Sans doute le recul dont bénéficie le magazine professionnel Livres Hebdo est-il nécessaire pour mesurer ce que le Livre à Metz représente au cours d’une année riche, rien qu’en France, de plus de 600 salons, foires, festivals du livre… Voici comment, en 2016, proposant une sélection de « 10 rendez-vous littéraires à ne pas manquer », l’hebdomadaire qui fait autorité chez les libraires, les éditeurs et les bibliothécaires présentait la manifestation messine : « Pendant quatre jours et dans toute la ville, des temps de rencontres privilégiés entre les auteurs et leurs lecteurs rythment la vie de la cité. Ce rendez-vous unique en France permet de croiser les expériences et d’explorer le réel en offrant un large panorama des questions d’actualité autour de 200 invités, dont des auteurs et journalistes étrangers. Plus de 50 événements thématiques sont proposés à tous les publics. »

Tout (ou presque) est écrit : alors qu’il arrive que quatre ou cinq rendez-vous liés au livre se déroulent sur un même week-end (cette année, Metz cohabite avec Grenoble, Montaigu, l’île d’Oléron, plus Aix-en-Provence pour la bande dessinée), il n’est pas simple de se distinguer ; c’est pourtant la condition sine qua non pour attirer des auteurs eux-mêmes susceptibles d’attirer le public ! « C’est effectivement cela le plus dur, relève Claire de Guillebon, responsable de la programmation : trouver notre place ! Auprès du public bien sûr, mais aussi auprès des éditeurs et des auteurs, qui ont un choix considérable pour bâtir leur programme. Il nous faut donc faire preuve d’originalité, et de notoriété. » Le pari semble réussi : « littérature et journalisme », la signature du Livre à Metz depuis bientôt 10 ans, permet de montrer toute la richesse avec laquelle la fiction s’approprie le réel, ou parfois l’inverse, au croisement des genres narratifs et des écritures. En 2016, 35 000 personnes avaient convergé vers la place de la République, qui abrite « la grande librairie », et vers les salles de l’Arsenal, où se déroule la majeure partie de la manifestation. Des rencontres auront également pour théâtre les bibliothèques et médiathèques ainsi que les librairies messines…

L’âge de la maturité

Pour « lire et raconter le monde », comme l’annonce le sous-titre du festival, le thème en lien avec l’actualité retenu en 2017 tient en un mot et un point d’exclamation, mais il dit énormément : « Debout ! ». « Un thème engagé, explique Aline Brunwasser, présidente de l’association organisatrice. Une manière, pendant ces quatre jours de festival, de mettre en avant l’engagement, le collectif, la force du mouvement et, surtout, l’humanité. » Le moment s’annonce particulier : du 6 au 9 avril, Metz fêtera les 30 ans de son festival littéraire, l’âge d’une certaine maturité…

Lectures publiques, concerts littéraires, spectacles, grands entretiens, débats, tables rondes, expositions, animations dédiées à la jeunesse… En tout, plus de 70 événements sont programmés, soulignant combien la littérature et le journalisme permettent de comprendre notre monde ; érigeant, aussi, la lecture en moment de détente et de plaisir. En voici une sélection…

Jack London. Le festival s’ouvre le jeudi sur une soirée consacrée à Jack London, écrivain-voyageur épris d’aventures et ardent défenseur des laissés pour compte. Auteur, en 2016, d’une biographie remarquée de l’écrivain américain, Olivier Weber en retracera la vie trépidante, avant une lecture d’extraits de l’œuvre célèbre de London (Croc blanc, L’Appel de la forêt…) par le comédien Dominique Pignon.

Têtes d’affiche. Du vendredi au dimanche, plusieurs grands entretiens attendent le public, avec Marie Desplechin, Richard Borhinger, Laurent Joffrin, Fatou Diome, Hubert Védrine, Reza, Tardi et Dominique Grange… Un hommage à Gotlib, avec l’équipe de Fluide glacial, fera revivre les personnages marquants du dessinateur, de Pervers Pépère à Gai Luron. Le photojournaliste d’origine iranienne Reza et l’écrivaine engagée Marie Desplechin sont, cette année, les invités d’honneur du festival.

Anniversaire.  Pour les 30 ans du festival, un débat sur l’avenir de la littérature réunira des figures marquantes de l’histoire du festival, comme Joy Sorman, lauréate du prix Marguerite Puhl-Demange en 2015, ou Didier Decoin, lauréat du même prix en…1991, fidèle parmi les fidèles. D’autres tables rondes encore pour évoquer les événements marquants du moment, les questions d’environnement, le voyage, l’imaginaire, les migrations…

Participants. La liste n’est ni complète, ni définitive, mais vous pourrez la consulter sur le site du festival : voici d’autres auteurs à retrouver à Metz pendant le festival : Guy Bedos, Michel Bernard, Philippe Besson, Jean-Luc Coatalem, Christophe Conte, Alexandre Duyck, Pierrette Fleutiaux, Thierry Hesse, Fabienne Jacob, Hervé Kempf, Yan Lindingre, Sandra Reinflet, Angélique Villeneuve… En tout, plus de 200 personnalités !

Pratique

Témoignage


Anne-Marie Carlier, librairie Autour du monde

10 librairies indépendantes figurent parmi les partenaires du Livre à Metz. Il y a deux ans, nous leur avions donné la parole  à l’occasion du festival ; depuis, une nouvelle librairie  s’est installée à Metz. A sa tête, Anne-Marie Carlier qui, en compagnie de Virginie Georges, a ouvert Autour du monde,  fin 2015. Elle nous livre ici son regard sur le festival…

« Un grand chapiteau Place de la République avec une gigantesque librairie qui réunit les libraires de la ville, avec des livres, des livres encore, des livres toujours… Le rêve ! Une vraie caverne d’Ali Baba et cerise sur le gâteau : des auteurs ! Des auteurs très connus, des auteurs moins connus, des auteurs à découvrir, mais aussi des tables rondes, des entretiens, des expositions… Un temps vraiment festif ! Oui, c’est bien cela, un festival du livre ! Ne plus savoir où donner de la tête, cocher sur son programme les auteurs que l’on veut rencontrer, les conférences à ne pas manquer… ou y passer, juste pour flâner, humer l’air et les livres…

Et pour le libraire, un temps fort, hors les murs de nos librairies : des auteurs que l’on retrouve, d’autres que l’on découvre, être sur le qui-vive pour que l’alchimie se fasse entre lecteurs et auteurs, pour que l’auteur rencontre son public et que les échanges naissent (pas toujours facile d’aborder un auteur derrière sa table et ses piles de livres !). Trois jours à 200 à l’heure, à conseiller, discuter, écouter, rencontrer… ce que nous faisons durant toute l’année à la librairie, mais là, sur un air de fête : celui d’un festival qui croise littérature et journalisme. »

Publié par : Ville de Metz

Thèmes