2018, l'année Blondel

5 décembre 2017

Thèmes : Culture, Evénements, Patrimoine


Du 12 avril au 13 juillet 2018, Metz consacrera une exposition à Jacques-François Blondel, "architecte des Lumières". Un colloque et une autre exposition à la Cité de l'architecture et du patrimoine, à Paris, compléteront cet hommage de grande ampleur. 

Tandis que le travail technique est toujours en cours dans l'espoir d'un classement de Metz royale et impériale au patrimoine mondial de l'Unesco, "un travail en profondeur et un travail de l'ombre", explique Hacène Lekadir, adjoint au maire de Metz chargé de la culture et du patrimoine, Metz s'apprête à mettre en lumière l'oeuvre considérable de Jacques-François Blondel. Cet hommage, jamais rendu jusqu'ici, prendra plusieurs formes, présentées mardi 5 décembre lors d'une conférence de presse qui s'est tenue place d'Armes - Jacques-François Blondel, dans les salons de l'hôtel de ville, comme de juste !

Un colloque scientifique se tiendra pour commencer le jeudi 14 décembre, à Paris, à la Cité de l'architecture et du patrimoine. Consacrée à l'enseignement de l'architecture tel que Blondel l'a inventé et mis en oeuvre au XVIIIe siècle, cette journée d'étude se proposera de porter un regard nouveau sur l'oeuvre de pédagogue de cette figure majeure de l'art de bâtir au siècle des Lumières. Elle est le fruit d'un partenariat fécond entre la Cité de l'architecture et du patrimoine, la Ville de Metz et l'Ecole nationale supérieure d'architecture de Nancy. Cet événement posera, en quelque sorte, les jalons de deux expositions majeures organisées quasi simultanément, à partir du printemps, à Paris et à Metz. La première, du 28 mars au 15 juillet, toujours à la Cité de l'architecture et du patrimoine, étudiera le lien étroit entre architecture et pouvoir, thème essentiel de la candidature messine au patrimoine mondial, à travers l'exemple du portail de la cathédrale Saint-Etienne.

Sa place à Metz

La seconde exposition programmée en cette année Blondel occupera la galerie de l'Arsenal, pendant trois mois, du 12 avril au 13 juillet. Jacques-François Blondel, architecte des Lumières à Metz, dévoilera la personnalité exceptionnelle de Blondel, son imposante stature intellectuelle dans le siècle des Lumières et, par-delà, dans l'histoire universelle de l'architecture.

Cet événement trouve toute sa place à Metz, littéralement, puisque c'est ici que Blondel a réalisé son chef d'oeuvre : un remarquable système de places que les spécialistes considèrent comme l'un des meilleurs ensembles urbains du XVIIIe siècle. C'est d'ailleurs ce qu'ont souligné tour à tour Hacène Lekadir, adjoint au maire, Joseph Abram, qui conduit le comité scientifique de la candidature de Metz royale et impériale et qui partagera le commissariat de l'exposition avec Aurélien Davrius. "Metz est l'une des rares villes où Blondel a pu passer de la théorie à la pratique, on y voit son influence exceptionnelle considérée comme son chef d'oeuvre, dans tout l'environnement de la cathédrale Saint-Etienne", rappelle ainsi Hacène Lekadir. "Blondel n'a pas, dans cette ville, l'image qu'il devrait avoir. Inscrire Blondel dans l'imaginaire des Messins est l'un des objectifs de cette exposition, qui croisera l'intérêt de la Ville de Metz et de sa candidature avec l'importance de la stature d'un personnage et d'un architecte d'exception", ajoute Joseph Abram. 

"Alors que Jacques-François Blondel est l'une des très grandes figures de l'architecture française, aucune exposition d'envergure ne lui avait encore été consacrée, complète Corine Bélier, directrice du musée des Monuments français. Metz répare donc cet oubli avec une exposition à la fois intéressante et nécessaire." L'événement, organisé par la Ville de Metz, en partenariat avec l’École nationale supérieure d’architecture de Nancy, présentera notamment des pièces rares, prêtées par de prestigieuses institutions culturelles comme le Louvre, le musée Carnavalet, le Conservatoire national des arts et métiers, l'Institut de France ou encore, la Bibliothèque historique de la Ville de Paris. Les établissements messins apporteront aussi leur concours, à l'image du musée de la Cour d'or, des archives municipales et des bibliothèques et médiathèques de Metz.

 

Jacques-François Blondel, architecte des Lumières à Metz
Exposition gratuite, du 12 avril au 13 juillet 2018 à l'Arsenal

Publié par : Ville de Metz

Thèmes