Les records du réseau Le Met'

5 décembre 2017

Thèmes : Développement durable, Mobilité, Evénements


Entré en service avec le lancement des lignes Mettis en octobre 2013, le réseau Le Met’ vient de récompenser son 20 millionième voyageur de l’année. Le 24 novembre, le cap des 100 000 validations dans une journée a même été dépassé.

La cliente du réseau Le Met’ récompensée hier par des billets d'entrée pour plusieurs spectacles programmés ce week-end aux Arènes et à l’opéra-théâtre ainsi que d’un bouquet de fleurs incarne le portrait des nouveaux usagers des transports en commun : habitante d’une commune située à l’Est de Metz, elle laisse sa voiture chaque matin sur le parking-relais P+R Foire Expo, et la reprend le soir après avoir rejoint avec Mettis le secteur de la gare, où elle travaille. Cette jeune femme, prénommée Angélique, a été symboliquement  désignée 20 millionième voyageur du Met’, quatre ans et deux mois après l’entrée des transports en commun de l’agglomération messine dans une nouvelle ère. En octobre 2013, l’inauguration du réseau avait coïncidé avec celle de Mettis, bus à haut niveau de service circulant dans des couloirs qui lui sont réservés, « un tramway sur roues » comme on a pris l’habitude de qualifier ce mode de transport. Aussi efficace qu’un tramway, en effet, mais d’un coût moitié moindre, Mettis a déjà généré la visite à Metz d’une centaine de villes ou de métropoles du monde entier : la semaine prochaine, ce sera au tour des Australiens de Brisbane !

« Le consensus autour des transports en commun gagne la population, parfois sceptique voire farouchement opposée aux travaux jusqu’en 2013 », s’est réjoui Dominique Gros à l’occasion d’une cérémonie symbolique organisée mardi 5 décembre, à la fraîche, place de la République, véritable carrefour des lignes du réseau. « Les sacrifices consentis à l’époque commencent aujourd’hui à bénéficier à tous, a ajouté le maire de Metz, président des TAMM (Transports de l’agglomération de Metz Métropole, société exploitante du réseau). Ainsi, les 5 lignes structurantes représentent chaque jour autant de voyageurs que les deux lignes Mettis. Nous sommes à présent équipés d’un réseau robuste et attrayant, au point d’être parfois saturé. » Un réseau « victime de son succès, a surenchéri Marie-Anne Isler-Béguin, vice-présidente de Metz Métropole chargée des transports. Par conséquent, il nous faut maintenant faire un pas de plus et investir dans du nouveau matériel et, dans un deuxième temps, envisager une troisième ligne Mettis pour répondre aux demandes des habitants. Nous l’avons vu depuis 2013 : quand l’offre est intéressante, les usagers s’en saisissent ! »

Quelques chiffres clés…

Sur le territoire de Metz Métropole, on compte actuellement en moyenne 84 voyages par an et par habitant. L’objectif en 2018 est d’atteindre les 100 voyages par an et par habitant. Dans les grandes métropoles converties de longue date aux transports en commun, cette moyenne s’élève à 210 à Strasbourg et Nantes. Dans des villes comparables, elle va de 120 à Angers et Tours à 150 à Dijon.

Entre octobre 2016 et octobre 2017, la fréquentation du réseau a augmenté de 7,30 %. Une augmentation portée à 8,5 % sur les deux lignes Mettis.

Le record de fréquentation dans une journée vient tout juste d’être battu, vendredi 24 novembre , avec plus de 100 000 validations sur l’ensemble du réseau, dont 46 273 validations sur les lignes Mettis.

Le réseau a enregistré (et récompensé) son 20 millionième voyageur de l’année 2017, mardi 5 décembre. Depuis la mise en service du Met’ en octobre 2013, 80 millions de validations ont été enregistrées, dont 31 millions sur Mettis.

Le réseau compte de plus en plus d’abonnés, avec une croissance de 7,7 % chez les 27-64 ans et de 7 % chez les 6-26 ans.

Les parkings-relais P+R, qui permettent aux utilisateurs du réseau de stationner leur véhicule gratuitement, sont de plus en plus utilisés. Le taux d’occupation de Rochambeau atteint 100 % ; à Woippy et Foire Expo, il est de 40 %. Soit, par rapport à 2016, une augmentation totale de fréquentation de 22,12 %.

 

Publié par : Ville de Metz

Thèmes