Accueil > Lieux > Église Saint–Eucaire

Église Saint–Eucaire

  • À l'agenda
  • Actualités
  • Information
  • Patrimoine

Abbé Yannic Raulet

L'église Saint-Eucaire est construite entre le XIIe et le XIVe siècle à l'emplacement d'une précédente église de ce nom, mentionnée pour la première fois en 944. Son clocher du XIIe siècle est sans doute le plus ancien de la ville. D'aspect massif et carré, il est percé d'ouvertures romanes sur chacune de ses faces.

Epoques : XIVe / XIIIe / XIIe

Classement : Classé au titre des Monuments Historiques

Style architectural : roman (clocher, crypte), gothique (autres éléments de l'église)
Date d'édification : XIIe-XIVe siècle

L'église Saint-Eucaire est construite entre le XIIe et le XIVe siècle à l'emplacement d'une précédente église de ce nom, mentionnée pour la première fois en 944. Son clocher du XIIe siècle est sans doute le plus ancien de la ville. D'aspect massif et carré, il est percé d'ouvertures romanes sur chacune de ses faces.

Il sert de beffroi municipal jusqu'à la construction de la cathédrale en 1220, qui le remplace dans cette fonction. La crypte de l'église date également de cette période. La chapelle d'Esch et la chapelle Saint-Nicolas sont érigées au XVe siècle. Elles sont toutes deux de style gothique flamboyant et présentent de magnifiques décors.

Dans une niche de la chapelle d'Esch se trouve une niche abritant une Pietà polychrome du XIVe siècle. On peut également y voir une sculpture de 1439 représentant sainte Véronique tenant le voile imprégné du visage du Christ.

La nef, le transept et le chœur sont également de style gothique. Ils datent des XIVe et XVe siècles. La nef est très lumineuse et possède de grandes arcades brisées. On y trouve des piles massives à chapiteaux décorés de feuillages. Les plus anciens témoignages architecturaux de l'édifice sont des colonnettes à chapiteaux romans tardifs.

La croisée du transept est voûtée en étoile, comme de nombreuses églises construites à la même époque. Le chœur possède des peintures murales des XVIe et XIXe siècles : elles représentent la Visitation, l'Adoration des Mages, la Mise au tombeau et la Dormition de la Vierge. Une autre peinture, située sur une colonne du chœur, représente saint Clément tenant en laisse le Graoully, datée de 1526. Les vitraux, quant à eux, sont plus contemporains puisqu'ils datent de 1863. Ils sont réalisés par Laurent Charles Maréchal et Charles François Champigneulles et représentent des saints.

À l'extérieur, le portail d'entrée est du gothique flamboyant et date de 1474. Il est l'une des plus belles réalisations de Claus de Ranconval. Il est relativement peu orné mais très massif et offre une vue impressionnante.

Horaires

Confessions, rencontre d'un prêtre : lundi de 17h30 à 18h00

Type de lieu

Culte catholique
Bâtiment
Lieu de culte
Monument historique
Patrimoine
Visiter Metz

Coordonnées

96 Rue des Allemands

Position

Metz - Ancienne Ville | Y Aller !