Accueil > Parcs et Jardins > La charte de l'arbre

La charte de l'arbre

charte arbre mettis

Symbole de vie, les arbres urbains de Metz participent fondamentalement à la qualité du cadre de vie. La charte de l’arbre, signée en mars 2014, souhaite préserver l'arbre au cœur de la ville et encourager la protection de ce patrimoine indispensable.

Consulter la carte interactive des arbres remarquables & d'avenir

Les espaces boisés, les parcs, les jardins sont, pour les habitants des villes, le premier facteur d’amélioration du cadre de vie. Les arbres, en effet, structurent esthétiquement les parcs et les espaces publics, créent des perspectives, mettent en valeur le patrimoine architectural dont ils constituent l’écrin. Parmi les 42 000 arbres de Metz, 73 ont été qualifiés de remarquables, du fait de leur rareté, de leur dimension, de leur histoire ou de leur âge avancé. Tous contribuent au bien être des habitants, comme des études sociologiques l’on démontré.

Un trésor fragile

Au-delà de leur qualité esthétique ou de leur rareté botanique, les arbres sont des composants essentiels des fameux « corridors écologiques » et permettent la pénétration et le maintien dans la cité d’une faune variée d’insectes, d’oiseaux et même de mammifères. Si leurs rôles bénéfiques de climatiseurs naturels et d’épurateurs de l’air ambiant ne sont plus à démontrer, leurs effets sur la structure du sol, la rétention et la qualité de l’eau sont moins connus, mais tout aussi importants.
Malheureusement, les arbres urbains sont fragilisés par leur environnement artificialisé. Choc divers, vandalisme, bris de branches ou de racines par les engins de travaux publics, pollution atmosphérique, air sec, sols imperméabilisés, sels de déneigement sont autant de facteurs de maladies et de faible espérance de vie.
Consciente de la valeur et, à la fois, de la fragilité de son patrimoine arboré, la Ville de Metz a souhaité formaliser ses engagements vis-à-vis des arbres urbains et y associer ses partenaires.

Un texte fondateur

La charte de l’arbre a ainsi été signée le 10 mars 2014 par la Ville, la SAREMM (Société d’aménagement et de restauration de Metz Métropole), Metz Habitats Territoire, le Gouverneur militaire de Metz, le Conseil général de la Moselle, Haganis, UEM, Véolia Eau, auxquels s’apprête à se joindre la Ligue de protection des oiseaux.
Les signataires de la charte de l’arbre s’engagent à apporter le meilleur soin possible aux jeunes plantations et à protéger les arbres lors des chantiers. La Ville de Metz, de plus, s’engage à prendre toutes les précautions lors des opérations de déneigement et de nettoyage des espaces publics, mais aussi à anticiper sur les changements climatiques à venir dans le choix des essences plantées. Objectif : garantir le bon renouvellement et donc le maintien durable du patrimoine arboré de la ville. Ce texte fondateur va se concrétiser au quotidien pour les 9000 arbres d’alignement, les 23 000 arbres de parcs et les 75 hectares de boisement que compte la commune.

Télécharger la charte de l'arbre de la Ville de Metz (pdf)

Accéder au diaporama diffusé lors de la conférence de presse du 2 décembre 2014, relative à la gestion du patrimoine arboré