Fermer le menu


Je fleuris ma rue

Fleurissons les rues, les façades, les trottoirs, les pieds des arbres !

Vous souhaitez apporter une touche de couleur et de nature sur la façade de votre immeuble, fleurir les pieds des arbres de votre rue, installer des plantations sur le trottoir bordant votre habitation ? La Ville de Metz vous encourage en proposant un accompagnement concret sur vos projets de nature en ville ! 

Vous pouvez déposer votre projet en ligne jusqu'au 1er mars 2020 !

 Proposez votre projet

Cet appel à projet intègre l'action" Végétalisons Metz" qui vise à renforcer la nature en ville en s'appuyant sur toutes les bonnes volontés : la participation des habitants, de la Ville, des associations et des aménageurs.

Une action globale : Végétalisons Metz  

Les multiples avantages de la végétalisation

Végétaliser les pieds de mur c'est permettre à la nature de regagner du terrain face au béton.

Sur le domaine privé, comme sur l'espace public, chacun peut s'approprier ces espaces pour en faire des lieux vivants.

Les avantages sont multiples :

  • esthétiques : embellissement d'une entrée, d'un quartier, des rues de la ville. Les pieds de murs ou treillages plantés apparaissent comme un petit coin de nature, plaisant et accueillant. Ainsi des couleurs apparaitront au fil des saisons, égayant les rues souvent bien trop minérales.
  • écologique : l'installation des végétaux en pied de mur devient un micro habitat, accueillant les insectes pollinisateurs et phytophages, mais aussi les prédateurs qu'ils soient insectes, oiseaux, lézards... Tout un cortège d'animaux faisant leur retour en ville et assurant l'équilibre du jardin.
    Les végétaux, particulièrement les plantes grimpantes, assurent une protection pour les murs, tant au niveau des tags, que des pluies battantes.
    L'installation de plantes grimpantes permet également de réguler les températures en limitant la réverbération sur les murs et en apportant de la fraîcheur.
    Un autre effet intéressant en ville, les plantes peuvent fixer les poussières atmosphériques et le carbone émis par les gaz d'échappement, c'est toujours cela de moins dans l'air et dans nos poumons !
  • climatique : les végétaux et particulièrement les plantes grimpantes permettent de réguler les températures en limitant la réverbération sur les murs et en apportant de l'humidité.
    Par ailleurs, les plantes peuvent fixer les poussières atmosphériques et le carbone émis par les gaz d'échappement.
  • gestion des eaux : l'imperméabilisation des surfaces conduit la majeure partie des eaux de pluie au tout-à-l'égout. La création d'espaces végétalisés en pied de mur participe à l'infiltration des eaux de pluie et de ruissellement. Et contrairement à ce que l'on pourrait penser, les végétaux assainissent les murs en absorbant l'humidité.
  • sociaux : jardiner en bas de chez soi permet de tisser du lien avec ses voisins !
    Jardiner dans une copropriété ou sur l'espace public lance une dynamique dans le quartier. L'initiative donne envie et suscite l'échange, le partage d'expériences ou le partage de matériel. En jardinant sur le trottoir, on s'expose aux regards et éveille la curiosité des passants et des voisins, créant ainsi du lien avec son entourage. Des conseils, des échanges, des trocs prennent leur place permettant ainsi l'enrichissement des parterres.
    Ce mini-jardin de trottoir présente en plus l'avantage de pouvoir être entretenu par le voisinage lorsque l'on doit s'absenter.

La ville aussi poursuit la végétalisation de Metz !

  • Végétalisation des façades ou pieds de façades de quelques bâtiments publics par des plantes grimpantes, et plantes vivaces.
    Ce type de plantation a déjà été effectuées précédemment : rue de Castelnau (mur Silix SNCF), pieds de ponts de Sablon/Magny, route de Lorry (caserne Desvallières), rue des Hauts Peupliers (mur du cimetière de l'Est), rue d'Asfeld (Grand Séminaire), Médiathèque du Pontiffroy, place Cocteau, place Mazelle, gare de Metz-nord, rue aux Arènes : plantation de vignes-vierges au pied du mur du parking, face au centre des Congrès et édicules de sortie du parking souterrain place des Droits de l'Homme.
  • De nouvelles implantations seront réalisées sur la façade du conservatoire, rue du Paradis : plantation de végétation type vivaces, grimpantes, bisannuelles (roses trémières) et graminées.
  • Plantation d'arbres dans les quartiers, par la ville :
    • Boulevard Solidarité,
    • Nouvelle ville,
    • Échangeur de Metz-centre,
    • Quartier Outre-Seille,
    • Places minérales du centre-ville comme la place des Charrons,
    • Talus le long de la voie rapide,
    • Parc du Sansonnet,
    • Plaine de jeux rue du Bois de la Macabée.
    La ville s'appuiera pour le choix des essences sur l'étude menée dans le cadre du projet Sésame (CEREMA).
  • Actions en faveur de l'agriculture urbaine :
    • Appui à la création de jardins et de vergers partagés, d'espaces Incroyables comestibles et installation de composteurs collectifs.
    • Soutien pour l'équipement et la requalification des jardins familiaux.
    • Poursuite du développement des conservatoires de pommiers et pruniers sur les coteaux de Devant les Ponts.
    • Soutien au développement de la Ferme de Borny.

Les stratégies qui seront mises en place à moyen terme, en lien avec le pôle Urbanisme :

  • Recenser et cartographier les "dents creuses" et les terrains en attente pouvant être végétalisés dès à présent.
  • Encourager la végétalisation des terrasses et toitures par les propriétaires, les promoteurs (PLUI).
  • Encourager le développement d'une agriculture urbaine privée aux abords des immeubles collectifs ou sur les toits-terrasses.

Cookies

En poursuivant votre navigation sur les sites internet de la ville de Metz, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte Je refuse