Point d'étape sur le chantier de la piscine Lothaire

17 janvier 2014

Thèmes : Développement durable, Sport, Travaux


Le Maire de Metz, le Directeur du Pôle Prévention des risques et énergie de la Ville, l'Adjoint délégué à l'Ecologie et aux Déplacements de la Ville, l'Adjoint aux sports de la Ville, accompagnés du Directeur Régional de Cofely Gdf Suez, Jacques Beylot, ainsi que de l'architecte Christophe Mariotti, se sont rendus le 16 janvier dernier sur le chantier de la piscine Lothaire.

Fermée depuis le 1er juin 2013, la piscine Lothaire fait l'objet de travaux de mise aux normes ainsi que de rénovations thermiques afin de réduire sa consommation énergétique. Ces améliorations ont aussi été effectuées sur huit gymnases de la ville et sont en cours dans les piscines Bon Pasteur, Belletanche et Luxembourg. Le Maire de Metz a indiqué que face aux travaux réalisés sur ces huit gymnases, ceux concernant la piscine Lothaire sont d'une responsabilité et d'une charge supérieures, puisqu'ils impliquent la gestion de l'eau, la récupération énergétique ainsi que le traitement de l'air.

Grâce aux travaux portant sur ces quatre piscines, 2 640 tonnes de CO2 seront économisées. Au total, le coût de ces quatre chantiers atteint les 8,2 millions d'euros, dont les trois quarts sont consacrés à la piscine Lothaire.

Une nouvelle allure pour la piscine olympique

M. Mariotti, du cabinet d'architectes Mariotti et Associés, a rappelé ses trois engagements quant au chantier de la piscine Lothaire, à savoir le traitement de l'eau, celui de l'air, mais aussi la rénovation de l'enveloppe du bâtiment. En effet, la piscine olympique, qui date de 1976, est dotée d’une structure en béton et de nombreux vitrages, qui en faisaient un bâtiment peu isolé. De plus, les vitres de la façade sud occasionnaient une gêne pour les maîtres-nageurs, qui se trouvaient éblouis. Pour y remédier, les fenêtres de cette façade seront réduites avec des panneaux pleins, améliorant ainsi l'isolation. Un mur solaire sera placé sur les parties hautes des fenêtres et permettra de préchauffer l'air qui sera ensuite redistribué. Enfin, la piscine sera aménagée pour faciliter l'accès aux personnes handicapées grâce à la mise en place d'un ascenseur et les vestiaires seront totalement rénovés, il en sera de même pour le hall d'accueil.

1er CREM pour la Ville de Metz

Pour ses travaux de grande envergure, la Ville de Metz a décidé de recourir à un marché de Conception, Réalisation, Exploitation et Maintenance (CREM) sur une durée de 8 ans. Ce contrat permettra de mesurer et de garantir les performances énergétiques des réalisations. Cofely Services, filiale du groupe GDF-Suez, associé en groupement à la société Cari Fayat et au cabinet d'architectes Mariotti et associés, en ont la charge. Le directeur régional de Cofely, M. Jacques Beylot, chargé de la maîtrise de l'humidification et du confort, a annoncé que tout le réseau hydraulique et les filtrations seront refaits. Ce dernier s'est montré confiant quant à l'avancée des travaux qui se termineront en juin 2014. L'ouverture de la piscine est prévue pour le 2 juin suivie de son inauguration le 4 juin.

Publié par : Ville de Metz

Thèmes